Les armées sud-coréenne et américaine simulent une attaque contre Pyongyang

RIPOSTE Un exercice militaire comme réponse au tir de missile balistique réalisé mardi par la Corée du Nord...

N. Se. avec AFP

— 

Un tir d'entraînement de missile longue distance. (illustration).
Un tir d'entraînement de missile longue distance. (illustration). — Amir Kholousi/AP/SIPA

La coupe est pleine. Les Etats-Unis et la Corée du Sud n’entendent plus laisser Pyongyang tirer des missiles en toute impunité. Les forces sud-coréennes et américaines ont à leur tour tiré mercredi des missiles balistiques lors d’un exercice simulant une attaque contre la direction nord-coréenne qui était « un fort message d’avertissement », a annoncé l’agence sud-coréenne Yonhap.

>> A lire aussi : VIDEO. Le nouveau tir de missile de la Corée du Nord fait bondir Donald Trump

Cet exercice à tir réel des forces sud-coréennes et des forces américaines stationnées en Corée du Sud a été effectué sur ordre du président sud-coréen Moon Jae-In, a indiqué l’agence, citant l’état-major des forces armées sud-coréennes. Il fait suite à l’essai mardi par la Corée du Nord d’un missile balistique intercontinental.

« Le président Moon a déclaré que la sérieuse provocation de la Corée du Nord nécessitait que nous réagissions avec davantage qu’un communiqué et que nous devions montrer clairement à la Corée du Nord notre capacité de défense en matière de missiles », a déclaré la présidence sud-coréenne, citée par l’agence Yonhap.