Israël: Ehud Olmert, ancien Premier ministre, libéré de prison

ISRAEL Il a passé un an et quatre mois en prison pour corruption…

N. Se. avec AFP

— 

L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert à sa sortie de prison le 2 juillet 2017.
L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert à sa sortie de prison le 2 juillet 2017. — JACK GUEZ / AFP

Il est le premier chef d’un gouvernement israélien à avoir purgé une peine de prison. L’ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert, qui a passé un an et quatre mois emprisonné pour corruption, a été libéré dimanche.

>> A lire aussi : Israël: les voyages de Netanyahu examinés à la loupe des comptes publics

Au pouvoir de 2006 à 2009, Ehud Olmert, 71 ans, était détenu depuis février 2016. Condamné à 27 mois de prison, il a bénéficié d’une réduction de peine. Il est sorti par une porte arrière de la prison de Maasiyahu à Ramla, près de Tel-Aviv, et semblait fatigué, selon un photographe de l’AFP sur place. Il s’est rapidement engouffré dans une voiture qui est partie dans une direction inconnue.

Ehud Olmert avait été condamné à dix-huit mois de prison pour des pots-de-vin touchés dans le cadre du pharaonique projet immobilier Holyland à Jérusalem lorsqu’il était maire de la ville entre 1993 et 2003, à huit mois pour fraude et corruption, et à un mois pour entrave à la justice. Le ministère de la Justice et le bureau du procureur avaient renoncé jeudi à faire appel de la décision d’une commission de libération qui lui avait accordé une réduction d’un tiers de sa peine. Le 20 juin Ehud Olmert avait été hospitalisé pour des douleurs à la poitrine. Une photo de lui, hagard, dans une tenue d’hôpital et mangeant avec des ustensiles en plastique, avait été partagée sur les réseaux sociaux et avait suscité une vague de soutien au sein de l’opinion publique mais aussi de la classe politique.

Fragilisé par des accusations de corruption, Ehud Olmert avait présenté sa démission en septembre 2008. Il avait cependant continué à exercer ses fonctions jusqu’à mars 2009, lorsque Benjamin Netanyahu, le dirigeant du Likoud, le grand parti de la droite israélienne, était devenu Premier ministre, un poste qu’il occupe depuis.