Panne totale d'électricité au Costa Rica

COSTA RICA L’électricité a été rétablie sur la majeure partie du territoire…

N. Se. avec AFP
— 
Le Costa Rica a été privé d'électricité pendant 5 heures suite à l'avarie d'une ligne au Panama, pays voisin, le 1er juillet 2017.
Le Costa Rica a été privé d'électricité pendant 5 heures suite à l'avarie d'une ligne au Panama, pays voisin, le 1er juillet 2017. — DR

Un pays entier privé de courant pendant près de cinq heures. Le Costa Rica a subi samedi une panne générale d’électricité provoquée par l’avarie d’une ligne au Panama voisin, ont annoncé les autorités. Le président de l’Institut costaricien de l’électricité (ICE), Carlos Obregon, a indiqué que l’avarie survenue au Panama avait temporairement privé ce pays de 40 % de ses besoins en électricité, ce qui a provoqué un déséquilibre sur le réseau centre-américain et a complètement privé le Costa Rica d’électricité. Le Nicaragua et le Salvador ont eux aussi subi des coupures de courant sur plusieurs parties de leurs territoires respectifs.

>> A lire aussi : Toulouse: Un transformateur prend feu et ce sont 13.200 foyers et entreprises sans électricité

Les cinq millions d’habitants du Costa Rica ont été totalement privés de courant pendant près de cinq heures. L’électricité a été rétablie sur la majeure partie du territoire à 18h heure locale (minuit heure française), a indiqué le gouvernement. La capitale, San José, a vécu des scènes de chaos lorsque tous les feux de circulation se sont éteints.

Le président costaricien Luis Guillermo Solis a appelé la population à rester calme pendant la durée de la panne. Le principal aéroport international du Costa Rica s’est mis à fonctionner sur ses dispositifs électriques de secours, ce qui lui a permis de continuer ses opérations bien qu’à un rythme plus lent, a indiqué le ministre des Travaux publics et des Transports, German Valverde. Les autorités ont ensuite annoncé le rétablissement du fonctionnement normal des feux de circulation dans la capitale et de l’aéroport international.
Au Panama, la panne a duré trois heures, et elle a débuté au moment où le président panaméen Juan Carlos Varela allait prononcer un discours diffusé nationalement pour défendre son bilan à l’occasion du début de la quatrième année de son mandat.