Silvio Berlusconi veut des élections anticipées

- ©2008 20 minutes

— 

Le président italien, Giorgio Napolitano, a apparemment échoué à convaincre le chef de la droite, Silvio Berlusconi, de former un gouvernement transitoire pour sortir de la crise politique, après la démission du chef du gouvernement, Romano Prodi. Berlusconi a en effet réclamé hier des élections le plus rapidement possible. Il a rejeté toute hypothèse d'un gouvernement de transition qui serait chargé d'une réforme électorale. « Il n'y a pas d'autre voie que de retourner aux urnes », a affirmé l'ex-président du conseil, dont la coalition de droite est créditée d'une large avance de 10 à 12 points en cas d'élections. Mais son rival de gauche, Walter Veltroni, a refusé tout scrutin avant plusieurs mois ou même 2009.