Le 7 avril 2016. Inauguration officielle du Starbucks Strasbourg.
Le 7 avril 2016. Inauguration officielle du Starbucks Strasbourg. — G. Varela / 20 Minutes

RECRUTEMENT

Starbucks: La chaîne embauche 2.500 réfugiés dans ses cafés en France et en Europe

Le recrutements de 2.500 réfugiés promis par la chaîne a déjà démarré dans les cafés Starbucks de huit pays européens, dont la France...

Starbucks a annoncé ce mardi qu’elle allait embaucher 2.500 réfugiés dans ses cafés en Europe. Cette mesure s’inscrit dans un large plan de recrutement sur cinq ans, prévoyant l’embauche de 10.000 réfugiés dans 75 pays différents.

Les réfugiés représenteront 8 % des effectifs de la chaîne

La chaîne de cafés américaine a débuté sa phase de recrutement dans huit pays européens : l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, le Portugal et la Suisse, rapporte Le Figaro.

Ces nouveaux employés réfugiés représenteront 8 % des effectifs de Starbucks en Europe, 30.000 personnes actuellement.

Une décision prise en réaction au fameux décret de Trump

La décision de Starbucks d’engager des réfugiés était une réponse au décret de Donald Trump, interdisant l’entrée sur le sol des Etats-Unis de sept pays majoritairement musulmans, rappelle Le Figaro. Uber et d’autres grandes entreprises américaines avaient également pris position à l’époque.

Tout comme l’initiative du président américain – qui n’est toujours pas appliquée à ce jour -, le plan de recrutement de Starbucks avait été mal accepté par certains citoyens américains. En Europe, les critiques sont moins vives même si certains expriment leur désapprobation sur Twitter, note le quotidien.

Starbucks tient ses positions

Mais en dépit de la polémique, Starbucks, qui cherche à développer son image éthique, ne reculera pas. Ce plan montre que les grandes entreprises « peuvent utiliser leur taille pour avoir un impact positif sur la vie des gens », a déclaré Martin Brok, président de Starbucks Europe, Afrique et Moyen-Orient.

On estime à quelques 1,7 millions, le nombre de réfugiés et de migrants arrivés sur le sol européen depuis des pays en guerre, comme la Syrie, l’Irak, l’Afghanistan ou encore l’Erythrée.