Huit enfants soudanais, dont les parents sont des djihadistes de l’EI, rapatriés depuis la Libye

RAPATRIEMENT Ils doivent soit être confiés à des proches, soit être pris en charge par l’Etat soudanais…

Laure Gamaury

— 

Des enfants ramassent des graines tombées d'un sac après une distribution d'aide alimentaire dans le village de Nyal, au Soudan du Sud, le 24 février 2015
Des enfants ramassent des graines tombées d'un sac après une distribution d'aide alimentaire dans le village de Nyal, au Soudan du Sud, le 24 février 2015 — Tony Karumba AFP

Ils sont huit. Huit enfants dont les parents sont des membres soudanais de l’organisation djihadiste Etat islamique, ont été rapatriés de Libye vers le Soudan ce mardi. Ils sont arrivés par avion à Khartoum, depuis Tripoli.

« Dieu merci, aujourd’hui huit enfants » ont été ramenés de Libye, a déclaré aux journalistes Tijani Ibrahim, un responsable du puissant Service national du renseignement et de la sécurité (NISS). Six enfants doivent être remis à leurs proches et les deux autres seront pris en charge par l’Etat, faute d’avoir pu trouver un quelconque membre de leurs familles.

>> A lire aussi : Libye: Les djihadistes de Daesh perdent leur fief de Syrte

Des enfants avaient déjà été rapatriés précédemment

Un représentant de la communauté soudanaise dans la ville libyenne de Misrata, Motaz Abbas, a accompagné les enfants de retour au Soudan. Il a affirmé que leurs parents « sont membres de l’EI. Leurs mères ont été arrêtées par les autorités libyennes et leurs pères sont portés disparus ».

En février, des agents de la sécurité soudanaise avaient rapatrié de Libye un bébé de quatre mois dont les parents soudanais sont morts en combattant dans les rangs de l’EI. La petite avait été confiée à son grand-père.

Selon des responsables soudanais, des dizaines de jeunes soudanais ont rejoint l’EI, une organisation extrémiste qui combat dans plusieurs pays arabes et est responsable de nombreux attentats meurtriers à travers le monde.