VIDEO. Tentative d'attentat en gare de Bruxelles: Le suspect est mort, pas d'autres victimes

EUROPE Le suspect a été identifié, a indiqué ce mercredi matin le ministre de l'Intérieur belge...

P.B.

— 

Des policiers déployés autour de la gare centrale de Bruxelles après un attentat raté, le 20 juin 2017.
Des policiers déployés autour de la gare centrale de Bruxelles après un attentat raté, le 20 juin 2017. — Emmanuel DUNAND / AFP

Le pire a été évité à Bruxelles. Vers 20h30, il y a eu « une petite explosion » dans la gare centrale. L’auteur présumé « a été neutralisé » par les militaires, et il « n’y a pas eu d’autres victimes », a indiqué le porte-parole du parquet fédéral Eric Van Der Sypt. L’incident est considéré « comme un acte terroriste ». 

A 0h30, la parquet a annoncé le décès du suspect. Des équipes de déminage avaient été déployées car des fils étaient visibles sur son corps, selon La Libre Belgique. Le parquet avait indiqué un peu plus tôt que l’individu transportait un sac à dos et une ceinture d’explosifs. Il aurait crié « Allahou Akbar », selon des témoins.

Le niveau de la menace terroriste reste à 3 sur 4

Dans la soirée, le Premier ministre belge, Charles Michel, a salué «le professionnalisme et le courage» des services de sécurité et du personnel de la SNCB. La menace terroriste n'a pas été relevée et reste au niveau trois sur quatre.

Un internaute belge a publié une photo de l’explosion reprise par l’agence Belga mais 20 Minutes n’a pas pu confirmer son authenticité à ce stade.

« J’étais dehors. Je suis descendu. A l’entresol, quelqu’un criait. J’ai pas prête attention. Puis il a crié Allah Akbar. Et la il a fait exploser le trolley » (chariot à bagages), a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

« J’étais derrière le mur. Ca a explosé. Je suis descendu. J’ai alerté mes collègues pour évacuer tout le monde. Il était encore dans les parages et après on ne l’a plus vu », a ajouté le témoin. « C’était pas vraiment une grande explosion mais l’impact était pas mal. Autour à deux trois mètres les gens sont partis en courant », a témoigné l’agent de triage.

Le trafic reprend pour les Thalys

Du côté des transports, la circulation a été interrompue dans deux gares de la capitale belge (Centrale et Nord) mais a été rétablie à Bruxelles Midi, où arrivent les Thalys. Ces derniers étaient annoncés à l'heure pour jeudi matin à partir de 5h50 depuis Paris Nord.