VIDEO. Attaque près d'une mosquée à Londres: Qui est l'assaillant présumé?

GRANDE-BRETAGNE Un homme de 47 ans, père de quatre enfants, est détenu « pour avoir commis, préparé ou incité à un acte de terrorisme, y compris le meurtre et la tentative de meurtre »...

M.C. avec AFP

— 

Des fleurs déposées sur les lieux de l'attaque de Finsbury Park, à Londres, le 19 juin 2017.
Des fleurs déposées sur les lieux de l'attaque de Finsbury Park, à Londres, le 19 juin 2017. — Matthew Chattle/Shutter/SIPA

« Je veux tuer tous les musulmans », aurait crié l’assaillant présumé de Finsbury Park, selon un témoin interrogé par la BBC. Darren Osborne, 47 ans, père de quatre enfants, a été identifié lundi par des médias britanniques comme le suspect arrêté par la police après avoir foncé à bord d’une camionnette contre des fidèles musulmans près de la mosquée de ce quartier du nord de Londres. Il est détenu « pour avoir commis, préparé ou incité à un acte de terrorisme, y compris le meurtre et la tentative de meurtre ».

>> A lire aussi : Ce qu’on sait sur l’attaque à la voiture-bélier devant une mosquée

Il aurait grandi à Weston-Super-Mare, une ville côtière de l’ouest de l’Angleterre, d’après la BBC. Le secrétaire d’État à la sécurité Ben Wallace a indiqué sur BBC Radio 4 que le suspect « n’était pas connu » des services de police.

« J’étais encore dans sa cuisine hier, je chantais avec ses enfants »

Dans la soirée, la police menait une perquisition dans une propriété du quartier de Pentwyn, au nord de Cardiff (Pays de Galles), a constaté un photographe de l’AFP, qui a obtenu confirmation auprès d’une voisine que la maison appartient bien à Darren Osborne.

>> A lire aussi : Des images amateurs montrent les suites immédiates de l’attaque

La révélation de son identité a troublé bon nombre d’habitants dans le voisinage. « J’étais encore dans sa cuisine hier, je chantais avec ses enfants », a indiqué à l’agence Press Association Khadijeh Sherizi, qui habite la maison voisine. « Quand j’ai entendu la nouvelle, je me suis dit "Oh, mon Dieu !". Il a des enfants. Il me paraissait poli et agréable. Je ne peux pas y croire. »

« Il a traîné des gens sur plusieurs mètres »

Saleem Naema, un musulman de 50 ans, lui aussi voisin de Darren Osborne, a eu une réaction similaire. « Je le connais. Ça fait cinq ans que j’habite ici. Quand j’avais besoin de quelque chose, il venait », a-t-il confié.

L’agression s’est produite dans la nuit de dimanche à lundi près de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord de Londres. Le suspect, au volant d’une camionnette blanche, a foncé sur les piétons qui sortaient pour la plupart d’un service religieux, après l’Iftar, la rupture du jeûne du ramadan. Abdiqadir Warra, un témoin, raconte que l’attaquant « a foncé sur les gens. Il en a traîné quelques-uns sur plusieurs mètres ».

Onze personnes, issues de la communauté musulmane, ont été blessées lors de cette attaque, a précisé la police. Un homme est décédé sur place, mais pour Scotland Yard, il est « trop tôt » pour dire si sa mort est liée ou non à l’attentat. Il recevait de premiers soins après un malaise lorsque le véhicule a fauché la foule.