Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
COREE DU NORDUne agence de voyages renonce à envoyer des Américains en Corée du Nord

Mort d'Otto Warmbier: Une agence de voyages renonce à envoyer des Américains en Corée du Nord

COREE DU NORD
L’agence présentait la Corée du Nord comme étant « probablement l’endroit le plus sûr au monde »...
Le site internet de l'agence de voyages.
Le site internet de l'agence de voyages. - Young Pioneer Tours
Mathias Cena

M.C. avec AFP

La devise de Young Pioneer Tours : emmener les voyageurs « là où votre mère ne veut pas que vous alliez, pour pas cher ». L’agence de voyages, qui avait organisé le séjour en Corée du Nord d’Otto Warmbier, l’étudiant décédé lundi après avoir passé 18 mois dans les prisons du régime de Pyongyang, a annoncé mardi qu’elle n’enverrait plus d’Américains dans le pays communiste.

Fondée par un Britannique, l’agence de voyages basée en Chine est l’une des rares structures à organiser des voyages en Corée du Nord, où elle propose notamment des randonnées cyclistes, ou encore des plongées. Mais « le risque pour les Américains visitant la Corée du Nord est trop élevé », note sur Facebook Young Pioneer Tours, en notant que « jamais des détentions en Corée du Nord n’avaient connu une issue aussi tragique ».

Our deepest sympathies are with Otto Warmbier and those who loved him. We had held onto hope that he might recover, and...

Posted by Young Pioneer Tours on Monday, June 19, 2017

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’agence présentait la Corée du Nord comme « l’endroit le plus sûr au monde »

Otto Warmbier avait été arrêté le 2 janvier 2016 pour avoir tenté de voler une affiche de propagande, alors que le groupe avec lequel il voyageait devait rentrer à Pékin. L’étudiant américain de 22 ans avait été jugé en moins d’une heure et condamné à 15 ans de travaux forcés en mars 2016. Rapatrié la semaine dernière dans le coma, il est décédé lundi à Cincinnati.

L’agence, qui présentait la Corée du Nord comme étant « probablement l’endroit le plus sûr au monde », a été fortement critiquée après l’évacuation médicale d’Otto Warmbier, dans le coma, après d’intenses tractations diplomatiques en coulisses.

Trois Américains toujours détenus en Corée du Nord

Peu après son procès, l’étudiant avait plongé dans un coma dont les causes restent inconnues, selon ses médecins. Le type de lésions neurologiques dont il souffrait résulte d’ordinaire d’un arrêt cardio-respiratoire. L’équipe médicale avait démonté l’explication fournie par le régime nord-coréen en indiquant n’avoir pas relevé de trace de botulisme dans l’organisme du jeune homme.

Trois Américains sont toujours détenus au Nord, deux hommes qui enseignaient dans une université de Pyongyang financée par des groupes chrétiens étrangers et un pasteur américano-coréen accusé d’espionnage au profit de Séoul.

Sujets liés