L'ombre de Carla plane sur la visite de Nicolas Sarkozy en Inde

PIPOLITIQUE Les médias indiens font leurs choux gras sur la possible venue de l'amie du Président français au Taj Mahal…

Avec agence

— 

La grande muraille de Chine, la statue de la Liberté à New-York, la tour Eiffel à Paris, le Taj Mahal d'Accra, le Colisée à Rome, l'Acropole à Athènes, le Macchu Picchu au Pérou ou l'opéra de Sidney figurent parmi les 21 sites retenus en finale du concours pour les sept nouvelles merveilles du monde
La grande muraille de Chine, la statue de la Liberté à New-York, la tour Eiffel à Paris, le Taj Mahal d'Accra, le Colisée à Rome, l'Acropole à Athènes, le Macchu Picchu au Pérou ou l'opéra de Sidney figurent parmi les 21 sites retenus en finale du concours pour les sept nouvelles merveilles du monde — Manan Vatsyayana AFP/Archives

Un scénario digne d'un Bollywood. La visite d'Etat de Nicolas Sarkozy en Inde est dominée par l'incertitude de la présence de Carla Bruni samedi à Agra, où se trouve le célèbre mausolée Taj Mahal. Nicolas Sarkozy doit se rendre dans cette ville située à 200 km au sud de New Delhi samedi après-midi. Dans la matinée, il aura assisté, en tant qu'invité d'honneur, à une parade militaire pour l'anniversaire de la proclamation de la République indienne le 26 janvier 1950.

Malgré les démentis de la compagne du président, Carla Bruni, son éventuelle venue en Inde continue à faire les choux gras de la presse locale qui évoque leur possible visite privée, en couple, au Taj Mahal. La chanteuse italienne n'a pas voyagé vendredi avec Nicolas Sarkozy, selon l'Elysée, mais une source du ministère indien des Affaires étrangères a indiqué qu'elle pourrait rejoindre le président samedi.

Les tour-opérateurs à Agra espèrent en tout cas que la venue de Nicolas Sarkozy, et peut-être de sa compagne, dopera le tourisme au Taj Mahal. «Les Français sont réputés pour leurs talents à faire connaître des lieux touristiques et pour leur aptitude à apprécier les arts et l'amour», a plaisanté Mahatim Singh, secrétaire de l'association pour le tourisme à Agra. Le Taj Mahal est visité chaque année par trois millions de touristes. Ce «temple de l'amour» a été construit sur commande de l'empereur Shah Jahan à la mémoire de sa femme adorée, Mumtaz Mahal, morte en couches en 1631.