Au moins dix morts dans une explosion à Beyrouth

LIBAN un convoi de sécurité visé...

— 

Une bombe a explosé dans un quartier chrétien de Beyrouth le 25 janvier 2008.
Une bombe a explosé dans un quartier chrétien de Beyrouth le 25 janvier 2008. — REUTERS/Khalil Hassan

Quatre personnes, dont un officier de haut rang de la sécurité libanaise, ont été tuées dans l'attentat à la voiture piégée vendredi près de Beyrouth, selon un nouveau bilan revu à la baisse de la Croix-Rouge libanaise.

«Le capitaine, un membre des Forces de sécurité intérieure (FSI), et son garde du corps ont été tués dans l'explosion», a affirmé une source au sein des services de sécurité.

Lambeaux de chair

L'attentat est survenu peu après 10h (9 heures en France) dans le quartier résidentiel et commercial chrétien de Hazmieh, à l'est de Beyrouth. Plusieurs personnes ont été blessées.

Des lambeaux de chair étaient visibles sur la route au milieu de voitures calcinées et d'autres encore en feu, selon des images diffusées par les télévisions qui ont montré au moins un corps bloqué dans une voiture détruite par l'explosion.

L'attentat a fait d'importants dégâts. Plusieurs voitures ont pris feu et d'autres ont été complètement détruites. Des ambulances, sirènes hurlantes, se dirigeaient vers le lieu de l'explosion d'où se dégageait un grand nuage de fumée noire.

>> Plus d'informations dans la journée sur 20minutes.fr