Plus de 5 millions de morts

- ©2008 20 minutes

— 

Depuis 1998, quelque 5,4 millions de personnes sont décédées des suites directes ou indirectes des violences et de la crise humanitaire en République démocratique du Congo, selon un rapport publié mardi par l'ONG International Rescue Com­mittee (IRC).

Chaque mois, 45 000 personnes meurent des conséquences de la pauvreté et des violences dans ce pays d'Afrique centrale, selon IRC. « Ce conflit et ses conséquences, en termes de victimes, surpassent celles de tout autre depuis la Seconde Guerre mondiale », a déclaré son président, George Rupp.

Le bilan inclut les victimes directes de la dernière guerre sur le sol congolais (1998-2003), de la poursuite des violences après 2003, et celles indirectes, provoquées par la maladie ou la malnutrition.