Norvège: Breivik va saisir la Cour européenne des droits de l'homme sur ses conditions de détention

JUSTICE Le tueur d’Utoya dénonce des conditions de détention « inhumaines »…

20 Minutes avec AFP

— 

Anders Breivik a tué 69 personnes en juillet 2011 sur l'île d'Utoya et 8 dans la ville d'Oslo.
Anders Breivik a tué 69 personnes en juillet 2011 sur l'île d'Utoya et 8 dans la ville d'Oslo. — Lise Aaserud/AP/SIPA

Enième procès pour le tueur d’Utoya. Anders Behring Breivik, qui avait tué 77 personnes en Norvège en 2011, va saisir la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) sur ses conditions de détention, a annoncé son avocat jeudi, après une décision défavorable de la Cour suprême norvégienne.

Refus d’un procès en appel

« Nous allons saisir Strasbourg [la CEDH] aussi rapidement que possible », a déclaré l’avocat Øystein Storrvik à l’AFP. « Nous avons toujours été préparés à ce que notre plainte devant les tribunaux norvégiens n’aboutisse pas », a-t-il ajouté.

En cause : la décision de la Cour suprême norvégienne, qui a annoncé ce jeudi son refus d’examiner l’appel du meurtrier sur ses conditions de détention que le tueur néonazi jugeait « inhumaines ».