Sadiq Khan, le maire de Londres, aux côtés des ambulanciers pour la minute de silence, le 6 juin 2017, en hommage aux sept morts de l'attentat qui a frappé Londres le 3 juin 2017.
Sadiq Khan, le maire de Londres, aux côtés des ambulanciers pour la minute de silence, le 6 juin 2017, en hommage aux sept morts de l'attentat qui a frappé Londres le 3 juin 2017. — Odd ANDERSEN / AFP

HOMMAGE

VIDEO. Attentat de Londres: Le Royaume-Uni se fige pendant une minute de silence

C’est la troisième fois depuis mars dernier que le pays rend hommage à des victimes du terrorisme…

Le Royaume-Uni a observé ce mardi une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat perpétré ce samedi au cœur de Londres dont le troisième auteur a été identifié par la police comme étant Youssef Zaghba, un Italien d’origine marocaine de 22 ans.

>> A lire aussi : Attentat de Londres: Suivez la situation en direct

Hommage national sous une pluie battante

A deux jours des législatives, des millions de Britanniques à travers tout le pays se sont figés à 11 heures (12h, heure française) dans le silence pour rendre hommage aux sept personnes qui ont trouvé la mort dans cette attaque revendiquée par l’organisation Etat islamique.

Le maire de la capitale britannique Sadiq Khan se tenait au côté des services ambulanciers de la ville, tandis que dans les rues, sous une pluie battante, les Londoniens se joignaient à l’hommage national.

Le terrorisme a déjà fait 34 morts au Royaume-Uni depuis mars dernier

Les drapeaux étaient également en berne sur les bâtiments officiels. Depuis le 22 mars et l’attentat commis près du Parlement (5 morts), puis celui de Manchester (22 morts) le 22 mai, tous deux revendiqués par Daesh, c’est la troisième fois que le pays se plonge ainsi avec gravité dans le recueillement.

>> A lire aussi : «Daesh a les moyens humains et financiers de créer son propre réseau social»

Les trois assaillants ont percuté samedi soir des piétons à bord d’une camionnette en fonçant dans la foule sur le London Bridge, avant d’abandonner leur véhicule et d’attaquer les passants à l’aide de couteaux dans le quartier voisin de Borough Market. Parmi les sept morts figurent un Français et une Canadienne, et 36 blessés étaient toujours hospitalisés, dont 18 dans un état critique ce mardi.