Etats-Unis: L'histoire virale du mariage forcé d'une fillette de 11 ans avec son violeur date de 1972

DESINTOX L'affaire, qui a suscité l'émotion sur les réseaux sociaux après un édito du «New York Times», est très ancienne...

P.B

— 

Thea, une Norvégienne de 12 ans, est l'héroïne d'une campagne contre le mariage forcé des enfants.
Thea, une Norvégienne de 12 ans, est l'héroïne d'une campagne contre le mariage forcé des enfants. — http://theasbryllup.blogg.no / 20 Minutes

C’est le cas typique d’un titre accrocheur mais sans contexte repris partout sur le Web : une fillette américaine de 11 ans, enceinte, forcée d’épouser son violeur. Sauf que si le fond de l’affaire est, semble-t-il, authentique, un détail crucial a été oublié par de nombreux médias, 20 Minutes y compris : cette sordide affaire remonte à 1972.

Tout est parti d’un édito du New York Times publié dimanche dernier. Le journaliste Nicholas Kristof fait le point sur le problème des mariages forcés de mineurs aux Etats-Unis, alors que près de la moitié des Etats n’imposent pas d’âge minimal en cas d’accord parental.

Une histoire qui revient régulièrement

Le titre de l’article met en avant le témoignage de Sherry Johnson, qui raconte avoir été violée quand elle avait 11 ans par un paroissien de 19 ans, puis avoir été forcée de l’épouser alors qu’elle était enceinte. Si l’éditorialiste précise bien que l’affaire s’est déroulée « il y a des années », il ne donne pas la date exacte, retrouvée dans un article local : selon le Sun Sentinel, le drame remonte à 1972. Johnson a raconté son calvaire dans un livre publié en 2013, Pardonner l’impardonnableKristof a authentifié son témoignage en retrouvant le certificat de mariage.

L’histoire de Sherry Johnson revient régulièrement sur le devant de la scène, notamment en 2014 lorsque la Floride a tenté, sans succès, de passer une loi interdisant les mariages pour les mineurs de moins de 16 ans. Nicholas Kristof y fait référence car le mois dernier, le New Jersey a voté pour passer l’âge minimum à 18 ans, mais l’initiative a été bloquée par le gouverneur Chris Christie.

>> A lire aussi : VIDEO. Il organise un faux mariage forcé et filme la réaction des New-Yorkais

Environ 200.000 mineurs mariés en dix ans aux Etats-Unis

Selon les chiffres de l’association Unchained at Last, qui milite pour interdire les mariages forcés de mineurs, 167.000 Américains de moins de 18 ans ont été mariés entre 2000 et 2010 dans 38 Etats. Nicholas Kristof extrapole et avance le chiffre de 200.000 mineurs sur l’ensemble du pays, soit environ 20.000 par an. La pratique est surtout courante dans les Etats ruraux et religieux du Sud et du Mid-West (Idaho, Arkansas et Kentucky).

Il s’agit toutefois des chiffres bruts, qui ne font pas la différence entre les mariages forcés et consensuels. Mais le point le plus inquiétant de l’article, c’est que dans neuf Etats, la loi sur l’âge de consentement et sur le viol des mineurs (statutory rape) peut devenir caduque en cas de grossesse et de mariage. C’est au final l’argument central de l’article : « Les Etats-Unis dénoncent les mariages d’enfants dans d’autres pays, mais il est plus que temps de les interdire chez nous », conclut Kristof.