VIDEO. Face à Pyongyang, Washington réussit un test d'interception de missile intercontinental

DEFENSE Il s'agit d'une première, alors que la Corée du Nord cherche à se doter d'armes capables d'atteindre les Etats-Unis...

20 Minutes avec AFP

— 

Un test d'interception de missile balistique de l'armée américaine de 2014.
Un test d'interception de missile balistique de l'armée américaine de 2014. — U.S. ARMY

Les Etats-Unis sont prêts. Le Pentagone a testé avec succès mardi l'interception d'un missile balistique intercontinental, le type de missile dont la Corée du Nord cherche à se doter, a indiqué mardi l'armée américaine.

C'est la première fois que l'armée américaine réussit ce test sur un missile intercontinental, a précisé l'agence en charge de la lutte anti-missiles, la Missile defense agency (MDA) dans un communiqué.

Un missile intercepteur, tiré depuis la base Vandenberg de l'US Air Force en Californie, «a intercepté avec succès un missile balistique intercontinental cible» lancé depuis le Reagan Test Site dans les îles Marshall, a précisé la MDA. «Ce système est vital pour la défense de notre pays, et ce test démontre que nous avons un moyen de dissuasion capable et crédible contre une menace très réelle», a déclaré le vice-amiral Jim Syring, directeur de la MDA, cité dans le communiqué.

Un précédent test, en 2014, en vidéo ci-dessous, avait été réussi, mais les trois précédents avaient échoué.

Limité en cas de guerre nucléaire

Le système repose sur des radars et d'autres capteurs répartis dans le monde entier et sur des satellites pour détecter les tirs de missiles ennemis. Puis un missile intercepteur détruit le missile cible dans l'espace, par la force de son énergie cinétique. Ces intercepteurs offrent cependant une défense limitée contre les missiles à longue portée du Nord et potentiellement de l'Iran. Et ils sont trop peu nombreux pour contrer les volées de missiles qui seraient tirés en cas de guerre nucléaire par des grandes puissances comme la Russie ou la Chine.

La Corée du Nord multiplie en ce moment les essais pour parvenir à se doter d'un missile nucléaire intercontinental capable de frapper les Etats-Unis. Les experts estiment qu'elle pourrait y parvenir d'ici quelques années.