Texas: Une infirmière soupçonnée d'avoir tué jusqu'à soixante nourrissons

FAITS DIVERS L'ancienne infirmière a déjà été condamnée pour deux crimes commis sur des enfants...

20 Minutes avec agences

— 

L'infirmière Genene Jones en 1984.
L'infirmière Genene Jones en 1984. — AP/SIPA

L'ancienne infirmière Genene Jones purge actuellement deux peines de réclusion de 99 et 60 ans, pour deux crimes commis dans les années 1980 sur des bébés alors qu'elle travaillait en milieu hospitalier.

Mais, selon les autorités judiciaires du Texas, elle pourrait avoir tué au total jusqu'à 60 bébés. « Notre bureau fera tout pour retrouver chaque enfant dont la vie a été prise par les actes de Jones », a déclaré Nico LaHood, le procureur du comté texan de Bexar.

Des injections létales sur des nourrissons

Genene Jones a été reconnue coupable du meurtre d'une fillette de 15 mois, Chelsea McClellan, en lui administrant un décontractant musculaire.

À un autre nourrisson de quatre semaines, l'ancienne infirmière avait injecté de l'héparine, un médicament anticoagulant. Ce dernier avait survécu.

À nouveau convoquée devant les juges

Une nouvelle étape judiciaire attend l'ancienne infirmière ce jeudi : Genene Jones a été inculpée par un grand jury du meurtre en 1981 d'un bébé de 11 mois, Joshua Sawyer. Elle est accusée de lui avoir injecté une dose fatale d'un produit anti-épileptique.

Mais les autorités soupçonnent l'ancienne l'infirmière d'avoir fait davantage de victimes, « jusqu'à 60 bébés », selon le procureur LaHood.

Remise de peine

Actuellement en détention, l'ancienne soignante doit sortir de prison en mars 2018, à la faveur d'une loi de remise de peine en vigueur à l'époque de ses premières condamnations.

Elle sera à nouveau traduite en justice, et encourt une nouvelle sentence de 99 ans de réclusion.