Séoul procède à des tirs d'avertissement sur un objet nord-coréen volant à la frontière

TENSIONS L’armée n’a pas précisé si l’objet en question avait été abattu ou s’il avait rebroussé chemin...

20 Minutes avec AFP

— 

Un homme regarde des images du missile lancée par la Corée du Nord à Séoul, illustration
Un homme regarde des images du missile lancée par la Corée du Nord à Séoul, illustration — JUNG YEON-JE / AFP

Deux jours après un tir de missile revendiqué par Pyongyang, l’armée sud-coréenne a annoncé avoir procédé ce mardi à des tirs d’avertissement contre un objet en provenance de Corée du Nord entré dans son espace aérien après avoir survolé la Zone démilitarisée qui sépare les deux Etats rivaux.

Cet objet n’a pas été identifié et son parcours radar est en train d’être étudié, a ajouté l’armée dans un communiqué. Un responsable a déclaré à l’AFP qu’il pourrait s’agir d’un drone.

Un niveau de vigilance élevé

L’armée n’a pas précisé si l’objet en question avait été abattu ou s’il avait rebroussé chemin et franchi à nouveau la frontière avec la Corée du Nord, l’une des plus fortifiées du monde. « L’armée maintient le Nord sous étroite surveillance et maintient un niveau élevé de vigilance », dit le communiqué.

>> A lire aussi : Malgré les menaces, la Corée du Nord a tiré un «missile de moyenne portée»

D’après l’agence sud-coréenne Yonhap, les militaires ont tiré 90 rafales de mitrailleuse en direction de l’objet. Les tensions sont élevées dans la région à cause des ambitions nucléaires de la Corée du Nord et cet incident survient deux jours seulement après un nouveau tir de missile par Pyongyang.