Indonésie: Condamnés à 85 coups de canne pour avoir eu des relations homosexuelles

SOCIETE Agés de 20 et 23 ans, deux hommes ont été reconnus coupables d’avoir transgressé la stricte loi islamique en vigueur dans la province conservatrice d’Aceh...

20 Minutes avec agences

— 

Un tribunal islamique de la province d'Aceh (Indonésie) a condamné le 17 mai 2017 deux hommes à des dizaines de coups de canne en public pour des relations homosexuelles.
Un tribunal islamique de la province d'Aceh (Indonésie) a condamné le 17 mai 2017 deux hommes à des dizaines de coups de canne en public pour des relations homosexuelles. — Heri Juanda/AP/SIPA

85 coups de canne en public chacun. C’est la condamnation imposée par un tribunal islamique indonésien à deux jeunes hommes pour avoir eu des relations homosexuelles. Agés de 20 et 23 ans, ils ont été reconnus coupables d’avoir transgressé la stricte loi islamique en vigueur dans la province conservatrice d’Aceh.

En mars, un groupe de justiciers avait surpris au lit les deux condamnés dans la pension où ils résidaient, à Banda Aceh. Ils avaient ensuite été livrés à la police de la charia. Aceh est en effet la seule des 33 provinces d’Indonésie à l’appliquer.

Une hostilité croissante

S’adonner au jeu, boire de l’alcool ou commettre l’adultère sont d’ailleurs aussi passibles de coups de canne. Ces dernières étant en rotin et ne causant généralement pas de blessures graves, le châtiment est surtout destiné à humilier publiquement les condamnés.

Reste que cette sanction est le dernier signe de répression contre la petite communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) dans le pays. Plusieurs ministres se sont en outre livrés publiquement à des propos homophobes.

>> A lire aussi : En Indonésie, la répression contre les homosexuels passe aussi par le web