Des embryons humains clonés pour traiter des maladies incurables

SANTE Une firme californienne indique avoir réussi...

Avec agence

— 

Le Sénat américain a adopté mercredi soir un projet de loi visant à favoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires, défiant une nouvelle fois une menace de veto présidentiel.
Le Sénat américain a adopté mercredi soir un projet de loi visant à favoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires, défiant une nouvelle fois une menace de veto présidentiel. — Anne-Christine Poujoulat AFP/Archives

Stemagen, une société californienne, a indiqué avoir créé des embryons humains à partir de cellules de peau d'adultes, espérant avec cette technique obtenir des cellules souches embryonnaires capables de traiter des maladies incurables, selon des travaux publié ce  jeudi dans le journal «Stem Cell».

A partir de la peau de deux adultes

Ces chercheurs ont affirmé avoir obtenu cinq embryons humains en utilisant des cellules de la peau de deux hommes adultes. Après vérifications, ils n'ont réussi à confirmer avec une totale certitude que ces embryons étaient bien des clones des deux hommes que dans trois des cinq cas. Les embryons ont été détruits au cours de ce processus de vérification.

Stemagen a obtenu ces embryons à partir de 25 ovocytes, des cellules féminines, provenant de donneuses, selon l'étude.

«Bien que cette étude représente un pas important dans le développement de cellules souches pour du clonage thérapeutique, beaucoup de travail de recherche reste à faire pour confirmer ces résultats et leurs applications», a reconnu dans un communiqué, Andrew French, le principal auteur de ces travaux.

Précédent

Ce n'est pas la première fois que des chercheurs créent un embryon humain cloné. Des chercheurs de l'université de Newcastle avaient annoncé en 2005 avoir cloné le premier embryon humain en Grande-Bretagne.