Un café, provenant du 
Jack's Stir Brew Coffee , à New York, le 15 mai 2017.
Un café, provenant du Jack's Stir Brew Coffee , à New York, le 15 mai 2017. — Noam Galai/Getty Images for TechCrunch/AFP

SANTE

Etats-Unis: Un adolescent meurt après avoir bu trop de boissons à base de caféine

Le garçon a fait un arrêt cardiaque et est mort peu de temps après son arrivée à l’hôpital…

Un adolescent américain est mort le 26 avril dernier après avoir bu, en deux heures, un latte, un soda et une boisson énergisante. La dose de caféine a été trop forte pour son cœur.

>> A lire aussi : Des étudiants testent la surdose de caféine et atterrissent aux urgences

Davis Allen Crispe, 16 ans, s’est effondré en classe le 26 avril dernier dans son lycée de Caroline du Sud, au sud-est des États-Unis, explique CNN. Le jeune garçon, mort peu de temps après son arrivée à l’hôpital, avait bu trop de boissons à base de caféine.

Le jeune garçon n’avait jamais eu de problèmes cardiaques

Le soda, le latte et la boisson énergisante ont provoqué chez le lycéen de 16 ans une arythmie et un arrêt cardiaque : « Nous avons perdu Davis à cause d’une substance totalement légale », a déclaré le médecin légiste Gary Watts lors d’une conférence de presse. L’adolescent n’avait jamais eu auparavant de problème cardiaque. « Ce n’est pas une overdose de caféine », selon le médecin légiste. « Nous ne disons pas que c’est le taux de caféine dans son corps qui a provoqué l’arythmie cardiaque mais le fait qu’elle ait été ingérée en un temps court et qu’il ait bu d’un trait chaque boisson. »

>> A lire aussi : La caféine efficace pour lutter contre la maladie d'Alzheimer?

Suite au décès, le médecin légiste a voulu rassurer sur les effets de la caféine : « Il ne s’agit pas de dénoncer la caféine mais nous pensons que les gens, particulièrement les plus jeunes, doivent faire attention à la manière dont ils consomment de la caféine, tout comme ils le font avec de l’alcool ou des cigarettes. » L’Académie de pédiatrie américaine avait déjà mis en garde contre la consommation de boissons énergisantes par les enfants et les adolescents. Cette dernière n’étant pas sans risque. Le jeune garçon aurait avalé près de 470 mg de caféine en deux heures, or selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), au-delà de 400 mg (quatre tasses de café), la consommation est dangereuse pour la santé.