Mitt Romney gagne enfin du terrain avec le Michigan

Armelle Le Goff (avec AFP) - ©2008 20 minutes

— 

Mitt Romney a dû pousser un grand ouf de soulagement en apprenant sa première victoire dans la course à l'investiture républicaine, mardi dans le Michigan. En remportant 39 % des suffrages dans son Etat natal, devant John McCain et Mike Huckabee, le richissime homme d'affaires mormon efface ses échecs successifs dans l'Iowa et le New Hampshire. L'ancien gouverneur du Massachusetts jouait gros dans cet Etat durement frappé par la crise de l'industrie automobile et qui a le triste privilège de détenir le plus haut taux de chômage des Etats-Unis (7,4 % contre 4,7 % au niveau national). Mitt Romney a axé sa campagne sur une relance de l'industrie automobile, promettant, avec des accents populistes, de ne jamais laisser « un seul emploi quitter le Michigan ni aucun autre Etat ».

Avant le Michigan, Romney, 60 ans, mettait en avant un programme très conservateur, contre l'immigration et pour la défense des valeurs familiales, sans négliger le soutien à la peine capitale et au droit de porter des armes à feu. Mais ce positionnement traditionaliste n'a pas suffi à l'emporter face aux réticences que suscite son appartenance à l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, les mormons, une religion considérée comme hérétique par une majorité de chrétiens évangéliques. Allure athlétique et mâchoire volontaire, ce père de cinq fils incarne pourtant un idéal de famille prospère traditionnelle.

Sur www.20minutes.fr

Suivez la campagne grâce à nos correspondants