Indonésie: Deux hommes soupçonnés d'avoir chassé le tigre arrêtés

ANIMAUX Ces fauves sont les cibles des braconniers pour leurs os, dents, moustaches, peau et griffes, qui sont utilisés par la médecine traditionnelle chinoise…

20 Minutes avec agences

— 

Trois petits tigres de Sumatra, en Indonésie.
Trois petits tigres de Sumatra, en Indonésie. — AFP PHOTO

Deux hommes soupçonnés de braconnage de tigres de Sumatra ont été arrêtés ce samedi dans un village du district de Bengkulu Nord. Les autorités indonésiennes ont saisi une peau et des os de ce félin en danger critique d’extinction.

Les villageois avaient alors affirmé que les deux hommes chassaient régulièrement des espèces protégées dans le parc national de Kerinci Seblat, plus grand parc d’Indonésie, où le nombre de tigres est évalué à 150.

440 spécimens sont encore dans la nature

« Nous avons traqué les hommes toute la journée après avoir eu un tuyau et nous les avons arrêtés samedi soir », a déclaré le directeur du parc Arief Tongkagie. Les suspects, âgés d’une quarantaine d’années et toujours interrogés par la police, sont passibles de cinq ans de prison en cas de condamnation.

Le tigre de Sumatra est en danger critique d’extinction selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui estime que 440 spécimens sont encore dans la nature. Ces fauves sont les cibles des braconniers pour leur os, dents, moustaches, peau et griffes, utilisés par la médecine traditionnelle chinoise.

>> A lire aussi : Naissance de deux tigres de Sumatra au zoo de Washington

Alors que les tigres de Bali et les tigres de Java, deux autres sous-espèces, ont déjà disparu, le tigre de Sumatra est également menacé par la destruction de son habitat à cause de la déforestation.