Argentine: Une bonne soeur japonaise arrêtée pour abus sexuel

FAITS DIVERS Ving-sept jeunes malentendants compteraient parmi ses victimes...

N. Se. avec AFP

— 

illustration religieuse.
illustration religieuse. — JOHANNES EISELE / AFP

C'est la fin d'un mois entier de cavale. Une bonne soeur japonaise, Kosaka Kumiko s'est rendue aux autorités argentines vendredi. La religieuse de 42 ans a été arrêtée pour son implication dans une affaire d'abus sexuels commis sur 27 jeunes malentendants dans une école, ont annoncé vendredi des sources judiciaires. Deux curés et trois employés de l'institution, tous sous les verrous, sont également soupçonnés par la justice dans ce dossier.

>> A lire aussi : Toulouse: Perpétuité et 20 ans pour les deux meurtriers de l’étudiant Jérémy Roze

Selon les médias locaux, la bonne soeur était chargée de repérer les potentielles victimes parmi les élèves. Les faits se seraient produits à Mendoza, à l'ouest du pays, dans l'institut Provolo, destiné aux enfants avec des problèmes auditifs. Une enquête a été ouverte après de nombreuses plaintes et une trentaine de témoignages.
"Je suis innocente. Je n'ai fait que le bien", a déclaré la bonne soeur devant le procureur chargé de l'enquête, qui a ordonné son maintient en détention dans une prison pour femmes.