Autriche: L'épouse du peintre Hermann Nitsch condamnée pour fraude fiscale après en avoir trop dit à son détective privé

JUSTICE Rita Nitsch a été condamnée à 290.000 euros d'amende pénale...

20 Minutes avec agences
— 
Le peintre et plasticien Hermann Nitsch.
Le peintre et plasticien Hermann Nitsch. — NEKULA/VIENNA REPORT/SIPA

Près de 300.000 euros. C’est le montant de l’amende pénale à laquelle le tribunal de Korneuburg (Autriche) a condamné ce vendredi Rita Nitsch, épouse du peintre autrichien Hermann Nitsch, pour fraude fiscale. L’affaire débute en 2013 alors que l’imposant château de l’artiste de 78 ans est cambriolé et le coffre-fort forcé.

Rita Nitsch déclare la disparition de 400.000 euros en liquide et de 100.000 euros en bijoux. Mais elle se montre un peu trop bavarde avec le détective privé qu’elle embauche pour tenter de retrouver les malfaiteurs, en lui avouant que le préjudice est en fait trois fois plus élevé.

Des sommes provenant de la vente au noir d’oeuvres

Une information que l’intéressée révèle à la police. Aux enquêteurs, Rita Nitsch raconte finalement que l’argent provient de la vente au noir d’œuvres de son mari, dont elle a géré les affaires jusqu’en 2010. L’administration fiscale évalue alors le préjudice à près d’un million d’euros.

Le tribunal a considéré comme circonstance atténuante le fait que la mise en cause ait reconnu l’infraction et que les sommes ont été promptement remboursées au fisc. De son côté Hermann Nitsch n’a pas été personnellement inquiété. L’enquête a en effet établi qu’il ne s’occupait ni de la vente de ses œuvres ni de la gestion de son patrimoine.