Etats-Unis: Le gouvernement Trump ordonne un non-lieu après l'homicide d'un Noir par la police

JUSTICE Dans un climat où les bavures policières contre la communauté afro-américaine aux Etats-Unis sont de plus en plus nombreuses...

M. A. avec AFP

— 

La police de Baton Rouge en Louisiane face à des manifestants qui protestent contre la mort d'un jeune Noir abattu par la police , le 8 juillet 2016
La police de Baton Rouge en Louisiane face à des manifestants qui protestent contre la mort d'un jeune Noir abattu par la police , le 8 juillet 2016 — MARK WALLHEISER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le gouvernement de Donald Trump a ordonné ce mercredi un non-lieu dans une enquête fédérale emblématique sur l’homicide en 2016 en Louisiane d’un vendeur ambulant noir, maintenu au sol par des policiers, selon un communiqué officiel.

>> A lire aussi : États-Unis: Un Noir américain abattu par un policier provoque une vague d'indignation dans le pays

Les deux agents ne seront pas poursuivis pénalement

La mort à 37 ans d’Alton Sterling, dans la ville de Baton Rouge, avait réveillé le spectre du racisme dans la police américaine, trop souvent accusée de brutalités gratuites contre les Noirs. Sa mort avait déclenché des réactions indignées émanant des quatre coins des Etats-Unis et toute une série de manifestations sous haute tension. Face à l’émotion, le ministère américain de la Justice avait très rapidement annoncé lancer une enquête fédérale.

Mais, les investigations conduites « n’ont pas permis de rassembler des preuves suffisantes pour poursuivre pénalement » les deux agents de la police de Baton Rouge impliqués, a indiqué mercredi le ministère.