Etats-Unis: Une traductrice du FBI s'enfuit en Syrie rejoindre un djihadiste avant de revenir un mois plus tard

SERVICES SECRETS La jeune femme est tombée amoureuse de l’homme sur lequel elle enquêtait…

M. A.
— 
Denis Cuspert, alias Deso Dogg, a rejoint l'organisation Etat islamique en 2013. Photographie prise le 20 juin 2005.
Denis Cuspert, alias Deso Dogg, a rejoint l'organisation Etat islamique en 2013. Photographie prise le 20 juin 2005. — DI MATTI / DPA / AFP

C’est une histoire digne de la série Homeland. Daniela Green, une traductrice du FBI, est partie en Syrie rejoindre le djihadiste sur lequel elle enquêtait. Elle s’est mariée avec lui, avant de revenir aux Etats-Unis et d’être incarcérée.

Selon CNN, la jeune femme de 38 ans, traductrice au FBI, était chargée d’enquêter sur un djihadiste de l’organisation Etat islamique, Denis Cuspert, qui se fait appeler Abu Talha al-Almani. Mais l’histoire ne va pas se dérouler comme prévu. Daniela Green, qui était déjà mariée à un soldat américain, s’est envolée le 23 juin 2014 pour Istanbul en Turquie. Arrivée en Syrie, elle s’est mariée très rapidement avec Abu Talha al-Almani.

« J’ai vraiment fait n’importe quoi cette fois »

Quelques jours après, le 8 juillet 2014, la jeune femme a semblé regretter son choix, comme elle l’explique dans un mail adressé à un ami : « J’étais faible et je ne savais plus comment gérer. J’ai vraiment fait n’importe quoi cette fois. » « Je suis partie et je ne peux plus revenir. Je ne sais même pas comment je pourrais faire si j’essayais. Les conditions sont très dures ici et je ne sais pas combien de temps je vais tenir, mais ce n’est pas grave, c’est un peu trop tard maintenant », écrivait-elle dans un autre mail.

Denis Cuspert, le djihadiste concerné, est un ex-rappeur allemand surnommé Deso Dogg. L’homme s’est converti à l’islam après un grave accident de voiture survenu en 2010. Après s’être rendu en Egypte et en Libye en 2012, Deso Dogg a rejoint la Syrie en 2013 où il est devenu un porte-parole et un recruteur de l’organisation État islamique. Selon le Pentagone, il aurait été visé par une frappe en 2015, mais « il aurait survécu et serait toujours en vie ».

Une histoire embarrassante pour le FBI

« C’est une histoire extrêmement embarrassante pour le FBI, sans aucun doute », a indiqué John Kirby, un ancien responsable du département d’État américain, à la télévision américaine. Après un mois auprès de son nouveau mari en Syrie, la jeune traductrice du FBI réussit à s’échapper et à rentrer aux Etats-Unis. Elle est arrêtée le 8 août 2014.

Lors de son procès en décembre 2014, Daniela Green a plaidé coupable et a été condamnée à deux ans de prison. Elle a été relâchée à l’été 2016. Une peine qui peut sembler minime par rapport à la moyenne nationale. Aux Etats-Unis, selon CNN, les peines pour les personnes reconnues coupables d’être en relation avec des crimes terroristes sont, en moyenne, de treize ans et demi.