Suharto dans un état «très critique»

INDONESIE L'ancien dictateur, connu pour être l'homme le plus corrompu au monde, est maintenu en vie par un respirateur...

avec agence

— 

L'ex-dictateur indonésien Suharto, 86 ans, hospitalisé à Jakarta depuis le 4 février, est dimanche dans un état "très critique", a indiqué l'un de ses médecins.
L'ex-dictateur indonésien Suharto, 86 ans, hospitalisé à Jakarta depuis le 4 février, est dimanche dans un état "très critique", a indiqué l'un de ses médecins. — Yaumil Fadhil AFP

L'ex-dictateur indonésien Suharto, 86 ans, hospitalisé à Jakarta depuis le 4 janvier, se trouvait dimanche dans un état «très critique», selon l'un de ses médecins.

L'ancien président indonésien, maintenu en vie grâce à un respirateur, a reçu la visite à son chevet de l'ancien homme fort de Singapour, Lee Kuan Yew, avec qui Suharto a dirigé d'une main de fer l’Indonésie durant une trentaine d'années.

En plus d'être placé sous respiration artificielle, Suharto souffre d'un oedème pulmonaire, de problèmes cardiaques et rénaux, le tout avec des symptômes infectieux.

Ses chances de survie ont été estimées dimanche par l'un de ses médecins à 50%.

Le dirigeant le plus corrompu au monde

Son éventuelle inhumation est ouvertement préparée, l'armée de l'air ayant mis à disposition cinq appareils à Jakarta pour transporter son cercueil et ses proches vers le centre de Java, où il devrait être enterré. Sept cents membres de l'armée de l'air sont mobilisés, selon son porte-parole Daryatma.

Suharto a été président d’Indonésie de 1967 à 1998. Ce n’est que sous la pression de manifestations qu’il a quitté le pouvoir en mai. Connu comme le «père du développement» de l'Indonésie, il est également considéré comme le dirigeant le plus corrompu au monde. Lui et sa famille auraient amassé de 15 à 35 milliards de dollars, selon les estimations.

Les tentatives de le poursuivre devant la justice n'ont pas abouti à plusieurs reprises.