Clara Rojas rentre ce dimanche à Bogota, Consuelo Gonzalez lundi

COLOMBIE Clara Rojas, ex-otage libérée jeudi par la guérilla colombienne et évacuée vers Caracas, rentrera dimanche à Bogota, a annoncé samedi la sénatrice colombienne Piedad Cordoba, ancienne médiatrice dans le dossier des otages avec le président vénézuélie...

avec agence

— 

Les otages libérées, Clara Rojas et Consuelo Gonzalez, ont longuement évoqué sur des radios colombiennes les conditions très dures de détention que subissent aujourd'hui leurs compagnons d'infortune aux mains des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, guérilla marxiste).
Les otages libérées, Clara Rojas et Consuelo Gonzalez, ont longuement évoqué sur des radios colombiennes les conditions très dures de détention que subissent aujourd'hui leurs compagnons d'infortune aux mains des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, guérilla marxiste). — Juan Barreto AFP

Clara Rojas, ex-otage libérée jeudi par la guérilla colombienne et évacuée vers Caracas, rentrera dimanche à Bogota, a annoncé samedi la sénatrice colombienne Piedad Cordoba, ancienne médiatrice dans le dossier des otages avec le président vénézuélien Hugo Chavez.

«Clara rentrera demain», dimanche, et son ancienne co-détenue Consuelo Gonzalez, ex-parlementaire libérée en même temps qu'elle, rentrera «tôt lundi matin», a déclaré depuis la capitale vénézuélienne Piedad Cordoba interrogée au téléphone par l'AFP.

A Bogota, Clara Rojas doit retrouver dans les prochains jours son fils Emmanuel né en captivité en avril 2004 mais dont elle a été séparée huit mois plus tard et qui est actuellement placé dans une institution publique colombienne.