Quand Donald Trump se rencarde sur la présidentielle française

ELECTIONS Le président américain s’est renseigné auprès de l’ambassadeur français à l’ONU…

20 Minutes avec AFP
— 
Donald Trump, le 13 avril 2017 à Washington.
Donald Trump, le 13 avril 2017 à Washington. — Andrew Harnik/AP/SIPA

La présidentielle française intéresse, même au-delà de l’Atlantique. Le président américain a interrogé lundi l’ambassadeur français à l’ONU, lors d’une visite de ce dernier à la Maison Blanche, au lendemain du premier tour.

Au cours d’une réunion des ambassadeurs du Conseil de sécurité de l’ONU à Washington, Donald Trump a pris en aparté François Delattre pour se renseigner sur le vote qui verra un duel, dans deux semaines, entre le candidat pro-Europe Emmanuel Macron et la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen.

Des infos glanées lors d’un déjeuner de travail

« Lors d’un aparté avec le président Trump, celui-ci m’a interrogé sur les élections en France. Je lui ai fait un point de situation en mettant les choses en perspective », a confié François Delattre. Le président américain avait affirmé la semaine dernière que l’attentat sur les Champs-Elysées « aiderait probablement » Marine Le Pen car « c’est la plus ferme sur les frontières et la plus ferme sur les événements récents en France ».

>> A lire aussi : Macron est-il (forcément) assuré de gagner face au Front national?

Les ambassadeurs du Conseil de sécurité participaient à un déjeuner de travail avec Donald Trump à l’occasion de la présidence américaine du Conseil en avril. Le milliardaire républicain a indiqué qu’il était prêt à travailler avec les Nations unies si l’organisation, pour laquelle les Etats-Unis sont les plus gros contributeurs, montre qu’elle est capable de se réformer. Pendant la campagne électorale, Donald Trump avait brocardé l’ONU comme « un club de gens qui se réunissent, discutent et passent du bon temps ».