États-Unis: Bill O'Reilly, animateur vedette, évincé de Fox News après des accusations de harcèlement sexuel

TELEVISION Il avait pourtant prévu de retrouver ses téléspectateurs lundi...

Laure Gamaury

— 

Bill O'Reilly sur le plateau du « O'Reilly Factor » sur Fox News, le 1er octobre 2015.
Bill O'Reilly sur le plateau du « O'Reilly Factor » sur Fox News, le 1er octobre 2015. — Richard Drew/AP/SIPA

C'est fini ! « Après un examen exhaustif des accusations, la société et Bill O'Reilly se sont mis d'accord pour que Bill O'Reilly ne revienne pas à Fox News ». Coup de tonerre sur la chaîne américaine, propriété de la famille Murdoch. Bill O'Reilly, 67 ans, star de l'émission The O'Reilly Factor diffusée en semaine sur Fox News à 20h depuis plus de 20 ans, n'officiera plus, après des accusations de harcèlement sexuel, révélées par le .

Le présentateur vedette était parti en vacances en Italie après avoir versé avec Fox News, quelque 13 millions de dollars à cinq femmes moyennant leur silence et leur renoncement à des poursuites contre lui. Bill O'Reilly n'a jamais démenti l'existence d'allégations de harcèlement sexuel, mais leur a nié tout fondement. Il avait indiqué que sa notoriété le rendait "vulnérable à des poursuites par des individus qui veulent de l'argent pour éviter toute publicité négative".

>> A lire aussi : Trump défend le présentateur vedette de Fox News accusé de harcèlement sexuel

« C'est un homme bien » pour le président américain

« C'est un homme bien », a déclaré à son propos le président américain, Donald Trump, « je pense qu'il n'a rien fait de mal ». Le milliardaire républicain a plusieurs fois été interviewé par Bill O'Reilly, qui passe pour un de ses amis.

Ce scandale avait fait fuir plusieurs annonceurs au moment où le New York Times a sorti ce scandale. Mais le rendez-vous quotidien de Bill O'Reilly était toujours prisé par les téléspectateurs.

Cependant, le bruit courait depuis peu que James Murdoch, fils du magnat australien Rupert Murdoch, aurait convaincu son père de la nécessité de le renvoyer pour éviter de ternir l'image de la chaîne, selon New York magazine. Les conditions de ce départ doivent être quasiment bouclées pour que Fox News l'annonce dès ce mercredi.