VIDEO. Etats-Unis: Parti se marier au Costa Rica, un couple d'Américains est expulsé d'un vol United Airlines

SOCIETE Un policier fédéral leur a demandé de quitter l'appareil parce qu'ils étaient « agités » et représentaient « un danger pour la sécurité des autres clients »...

20 Minutes avec agence
Des avions United Airlines à l'aéroport LaGuardia de New York (Etats-Unis).
Des avions United Airlines à l'aéroport LaGuardia de New York (Etats-Unis). — Seth Wenig/AP/SIPA

Un couple d’Américains a été expulsé ce samedi d’un vol United Airlines qui faisait escale à Houston (Texas). Selon la chaîne KHOU 11, Michael Hohl et Amber Maxwell étaient partis de Salt Lake City (Utah) et avaient l’intention de se rendre au Costa Rica pour se marier.

Leur plan a été compromis par un policier fédéral qui, monté à bord de l’avion, leur aurait demandé de quitter l’appareil parce qu’ils étaient, dixit Michael Hohl, « agités » et représentaient « un danger pour le reste du vol, pour la sécurité des autres clients ».

Leurs sièges étaient occupés par un homme endormi

De son côté, Maggie Schmerin, porte-parole de United Airlines cité par le Washington Post, a expliqué que les deux passagers « n’avaient pas souhaité s’acquitter de frais supplémentaires et n’avaient pas suivi les instructions des équipages qui leur demandaient de regagner leurs sièges assignés ».

Michael Hohl, lui, propose une toute autre version des faits. Selon celui qui souhaitait se marier, lui et sa future femme étaient assis trois rangées plus loin de leurs sièges, occupés par un homme endormi.

« On ne pensait pas que ce serait problématique, ce n’est pas comme si on était allé s’installer en première classe », a expliqué l’Américain. Reste que le couple se serait installé à des places catégorie « économie plus ». Et quand le steward est venu leur demander de retourner à leurs sièges, le couple n’a pas obtempéré et refusé par la suite de payer le supplément dévolu aux places en « sur classe ».

« Ce n’est pas comme si on était allé s’installer en première classe »

En contrepartie, les futurs mariés ont hérité d’une nuit au « tarif réduit » dans un hôtel et à une réservation de deux places sur un vol prévu le lendemain. Michael Hohl et Amber Maxwell ont déclaré à KHOU 11 qu’ils ne voyageraient plus avec United Airlines.

Une compagnie dont l’image vient d’être sérieusement égratignée. Pour rappel, le 9 avril un passager pourtant muni d’un billet était violemment expulsé pour faire place à un membre de l’équipage de la compagnie. Le traitement infligé à cet homme d’origine vietnamienne vivant depuis plusieurs années aux Etats-Unis avait valu à United Airlines des appels au boycott, une mauvaise publicité et une chute en Bourse.