Assad «aussi abject qu’Hitler»: Berlin dénonce la comparaison de Sean Spicer

DIPLOMATIE Le porte-parole de la présidence américaine a provoqué une controverse...

20 Minutes avec AFP

— 

Le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer
Le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer — WASHINGTON, ETATS-UNIS

Berlin a dénoncé mercredi la comparaison faite par le porte-parole de la Maison Blanche entre le président syrien Bachar al-Assad et Adolf Hitler.

« Chaque comparaison de situations actuelles avec les crimes du national-socialisme ne mène à rien de bon », a déclaré, lors d’une conférence de presse, Steffen Seibert, le porte-parole d’Angela Merkel.

>> A lire aussi : Pas de solution avec Assad, pour les pays du G7

Inapproprié 

Sean Spicer, porte-parole de la présidence américaine, a provoqué une controverse mardi en déclarant lors d’un point de presse : « Pendant la Seconde guerre mondiale, on n’a pas utilisé d’armes chimiques. Une personne aussi abjecte qu’Hitler n’est même pas tombée aussi bas que d’utiliser des armes chimiques ».

Devant le tollé provoqué par ses déclarations, Sean Spicer s’est excusé plus tard sur CNN et a admis avoir « fait par erreur un commentaire inapproprié et manquant de sensibilité au sujet de l’Holocauste ».

Il a été invité par l’Institut international pour la mémoire de la Shoah, Yad Vashem, à visiter son site internet pour en savoir plus sur le mémorial, dédié aux victimes de l’Holocauste à Jérusalem. « Nous exprimons notre profonde inquiétude à propos de l’utilisation de termes inexacts et manquant de sensibilité concernant l’Holocauste de la part » de Sean Spicer, a indiqué Yad Vashem dans un communiqué.

« Ses déclarations traduisent un manque profond de connaissance sur les événements durant la Deuxième guerre mondiale, y compris sur l’Holocauste. De plus, elles sont susceptibles de renforcer ceux dont l’objectif est de falsifier l’Histoire », a-t-on ajouté.