Attentat en Suède: Ce que l'on sait de l'attaque au camion-bélier à Stockholm

TERRORISME. Un homme a été arrêté, vendredi soir, mais on ne sait pas s'il s'agit du chauffeur...

T.C. avec AFP

— 

Les secours sur les lieux où un camion a renversé des passants dans le centre de Stockholm, en Suède, le 7 avril 2017.
Les secours sur les lieux où un camion a renversé des passants dans le centre de Stockholm, en Suède, le 7 avril 2017. — AFP

Un camion a foncé dans la foule dans le centre-ville de Stockholm vendredi après-midi. Selon un bilan officiel communiqué vendredi soir, il y a au moins quatre morts et 15 blessés. Un homme a été arrêté mais le chauffeur est toujours recherché.

Pour suivre notre live, c'est par ici

Quels sont les faits ?

Il est 14h à Stockholm lorsqu’un camion fonce dans la foule au croisement d’une grande artère, Klarabergsgatan et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale, Drottninggatan, près de la station T-Centralen. Le véhicule a terminé sa course dans un magasin Åhléns. Selon les services de sécurité suédois, il y a au moins quatre morts et 15 blessés.

Qui est l’auteur de l’attaque ?

« La Suède a été attaquée » et « tout laisse penser à un attentat », a affirmé de son côté le Premier ministre suédois, Stefan Löfven. Un homme a été arrêté en début de soirée à Märsta, dans la banlieue nord de Stockholm, a précisé la police, sans donner de détails sur son identité. Selon le quotidien Aftonbladet, le gardé à vue est un Ouzbek de 39 ans, sympathisant de Daesh. Selon la police, il «correspond» à l'image d'un suspect vêtu d'un sweat à capuche, mais les autorités n'ont pas précisé s'il s'agit du conducteur.  Le camion qui a foncé dans la foule a été volé « à l’occasion d’une livraison à un restaurant », a déclaré une porte-parole de l’entreprise de transports Spendrups, Rose-Marie Hertzman.

Que se passe-t-il dans Stockholm ?

La police a appelé, via internet et des haut-parleurs dans les rues, les habitants à rentrer chez eux dans le calme et à éviter les rassemblements de foule. Les lignes téléphoniques de la police sont saturées depuis l’attaque perpétrée cet après-midi. La police recommande d’utiliser les médias sociaux et surtout, de ne pas faire circuler de fausses informations. Le métro de Stockholm a été entièrement fermé. « Les trains de banlieue quittent la capitale et déposent les voyageurs pour revenir vides », signale en outre la police de Stockholm sur Twitter. Enfin, la circulation des bus et tramways dans le centre a été entièrement arrêtée.