Canada: un Américain de 58 ans arrêté à l'aéroport de Toronto avec un «faux engin explosif»

DOUANES Ce sont des douaniers américains qui ont découvert l'objet avant que le passager ne monte à bord...

20 Minutes avec AFP

— 

Un Boeing 737 de United Airlines devant un centre de livraison de la compagnie, le 19 octobre 2015, à Seattle, dans l'ouest des États-Unis
Un Boeing 737 de United Airlines devant un centre de livraison de la compagnie, le 19 octobre 2015, à Seattle, dans l'ouest des États-Unis — STEPHEN BRASHEAR GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Un Américain de 58 ans a tenté d'introduire à bord d'un appareil de United Airlines, un « faux engin explosif » artisanal. Les faits se sont déroulés à l'aéroport de Toronto au Canada.

Placé en garde à vue, le suspect devait être accusé de trouble à l'ordre public, d'après les médias locaux. Il doit comparaître vendredi au tribunal pour demander sa remise en liberté conditionnelle, a indiqué Lori Murphy, porte-parole de la police régionale de Peel, à l'AFP.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une panne informatique bloque des milliers de passagers dans les aéroports

Un « faux engin explosif » artisanal inoffensif

Pour l'instant, rien n'a fuité sur l'engin en question ou sur les motivations du suspect.

Le « faux engin explosif » artisanal a été découvert par les douaniers américains, alors que le passager de 58 ans était sur le point de monter à bord.

L'avion de la compagnie United Airlines a aussitôt été déplacé dans une zone à l'écart de l'aérogare et les passagers évacués, pendant que des équipes de démineurs fouillaient l'appareil. L'examen de l'engin a révélé son caractère inoffensif. Les passagers ont dû soumettre leurs bagages à une seconde fouille avant de pouvoir reprendre leur vol avec plusieurs heures de retard.