Etats-Unis: Les visites de Trump dans sa résidence secondaire coûteraient trop cher à la Floride

DEPENSES Les élus de Floride ont écrit une lettre au président américain dont les visites régulières dans sa résidence à Palm Beach auraient un coût important pour l'Etat...

Manon Aublanc

— 

Donald Trump devant sa résidence secondaire de Mar-a-Lago à Palm Beach, Floride, le 28 décembre 2016.
Donald Trump devant sa résidence secondaire de Mar-a-Lago à Palm Beach, Floride, le 28 décembre 2016. — Don EMMERT / AFP

Certains élus démocrates de Floride souhaiteraient que le président américain, Donald Trump rembourse les frais engendrés par ses séjours réguliers dans sa résidence à Palm Beach, selon l’AFP. Lorsque le président élu se rend dans sa résidence, les répercussions pour les travailleurs locaux sont nombreuses. L’espace aérien et plusieurs routes sont coupés et des services de protection sont déployés pour assurer sa sécurité lors des manifestations pro et anti-Trump.

Quand il n’est pas à laMaison-Blanche, le président américain passe un grand nombre de ses week-ends dans sa résidence secondaire de Mar-a-Lago à Palm Beach. Une situation qui crée aussi quelques problèmes selon le maire de West Palm Beach, Jeri Muoio : « Nos policiers et nos pompiers doivent travailler à 120 % de leurs capacités durant les week-ends où le président vient », a-t-il expliqué. « Cela signifie recruter des renforts et payer des heures supplémentaires ».

Entre 3,3 et 5,8 millions de pertes

Jeri Muoio demande, avec d’autres élus démocrates, que Donald Trump rembourse les frais engendrés par ses séjours. Après cinq week-ends, le maire estime que « les pertes globalement enregistrées par les petites entreprises représentent à ce jour la somme stupéfiante de 720 000 dollars », a-t-il écrit dans une lettre envoyée au président. A ce jour, la compagnie qui gère le petit aéroport de la ville, Stellar Aviation, aurait perdu 170 000 dollars à cause de la fermeture de l’espace aérien. Les frais supplémentaires pour les pompiers locaux atteignent déjà les 1,7 million de dollars, tandis que le prochain sommet avec le président chinois est estimé à 280.000 dollars.

>> A lire aussi : VIDEO. Le premier mois catastrophique de Donald Trump

Au total sur une année, ce serait entre 3,3 et 5,8 millions de dollars perdus, selon le comté de Palm Beach. Dans leur lettre, les élus démocrates, ainsi que le maire, Jeri Muoio, ont averti le président : « Nous demandons respectueusement que vous réduisiez vos visites jusqu’à ce que cette question soit résolue dans des termes favorables à notre région. » Les élus ont suggéré que Donald Trump se rende dans la résidence présidentielle, Camp Davis, située dans la Maryland.