Etats-Unis: Trump promet de «mettre fin à la guerre contre le charbon»

CLIMAT Comme prévu, le président américain a signé un décret pour assouplir les objectifs de réductions des émissions de CO2…

P.B. avec AFP

— 

Entouré de mineurs, Donald Trump a signé un décret revenant sur les restrictions imposants par Obama sur les émissions de CO2.
Entouré de mineurs, Donald Trump a signé un décret revenant sur les restrictions imposants par Obama sur les émissions de CO2. — Pablo Martinez Monsivais/AP/SIPA

Sauver les mineurs ou la planète, il faut choisir. Fidèle à ses promesses de campagne, Donald Trump a signé mardi un décret ordonnant un réexamen de la mesure phare de son prédécesseur Barack Obama sur le climat, le « Clean Power Plan », qui impose aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de CO2.

Lors d’un bref discours au siège de l’Agence de protection de l’environnement (EPA), entouré de mineurs, le président américain a martelé sa volonté de « mettre fin à la guerre contre le charbon » et promis de développer « un charbon vraiment propre ».

Le mirage du « clean coal »

Dans les faits, les promesses autour du « clean coal », avec un captage du charbon avant qu’il ne soit émis dans l’atmosphère, peinent à se concrétiser. Dans le Mississippi, la construction d’une centrale électrique nouvelle génération a plus de deux ans de retard et le coût a triplé, de 2,4 à plus de 7 milliards de dollars.

Greenpeace a aussitôt réagi par communiqué : « Ce décret prouve que Donald Trump n’est pas un leader mais une marionnette de l’industrie des énergies fossiles avec un crayon. » Selon l’ONG, « il peut retarder la transition américaine vers une énergie propre mais pas l’arrêter. » Reste à voir si le président américain reviendra sur l’accord de Paris. Pour l’instant, il souffle le chaud et le froid, se disant « ouvert » sur la question.