Le gendre de Trump témoignera devant la commission d'enquête sur la Russie

ETATS-UNIS Jared Kushner devra notamment s'expliquer sur sa rencontre avec l'ambassadeur russe...

P.B. avec AFP
— 
Le gendre et conseiller de Donald Trump, Jared Kushner.
Le gendre et conseiller de Donald Trump, Jared Kushner. — M.WILSON/AFP

Les proches de Donald Trump vont devoir s'expliquer. Après la convocation de son ancien directeur de campagne Paul Manafort, c'est son gendre, Jared Kushner, qui témoignera bientôt devant la puissante commission du Renseignement du Sénat américain dans le cadre de l'enquête sur l'interférence de Moscou dans la présidentielle, a indiqué lundi la Maison Blanche.

Kushner, 36 ans, a notamment rencontré l'ambassadeur russe en décembre pendant la période de passation de pouvoir entre Barack Obama et Donald Trump. Sergey Kislyak a ensuite demandé un second entretien mais le gendre et conseiller du président américain a envoyé un adjoint. Kushner a également rencontré le PDG de la banque d'Etat russe Vnesheconombank, a révélé le New York Times lundi.

L'ex-directeur de campagne également entendu

Jared Kushner ne sera pas le seul à être entendu. L'ancien directeur de la campagne de Donald Trump, Paul Manafort, a offert de témoigner, tout comme l'ancien conseiller Roger Stone.

Le directeur du FBI, James Comey, a confirmé la semaine dernière qu'une enquête était en cours et qu'elle visait à déterminer s'il y avait eu une «coordination» entre l'équipe de campagne de Trump et Moscou. Selon CNN, les autorités américaines disposeraient d'informations en ce sens, notamment concernant la publication des emails piratés du directeur de campagne d'Hillary Clinton, mais rien n'a pour le moment été confirmé. Les sénateurs républicains John McCain et Lindsey Graham ont promis de faire «toute la lumière» sur l'affaire.