Attentat à Londres: Le vote sur le référendum d'indépendance écossaises reporté

SOLIDARITE Le vote devait avoir lieu mercredi... 

20 Minutes avec AFP

— 

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon devant le Parlement
La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon devant le Parlement — JEFF J MITCHELL / POOL / AFP

Le vote sur le référendum d’indépendance de l’Ecosse au Parlement régional a été reporté à mardi, après l’attentat à Londres, a annoncé ce jeudi un porte-parole du Parlement.

>> A lire aussi : Au moins 4 morts et 29 blessés dont 3 lycéens français

Les députés écossais devaient voter mercredi pour autoriser la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon à demander à Londres un référendum d’indépendance en raison du Brexit. Mais la séance du parlement a été suspendue en signe de solidarité peu après l’attentat à Westminster qui a fait quatre morts (dont l’assaillant présumé) et une quarantaine de blessés mercredi.

Sturgeon accuse Londres de ne pas prendre en compte les intérêts écossais

Le vote interviendra donc la veille du déclenchement par la Première ministre britannique Theresa May de l’article 50 du Traité de Lisbonne qui marque le divorce avec l’Union européenne et le début de deux ans de négociations difficiles et complexes.

Le Parlement régional devrait donner son aval sans problème puisque le Parti national écossais SNP de Nicola Sturgeon y dispose de la majorité avec l’appui des écologistes.

>> A lire aussi : La reine donne son assentiment au déclenchement du Brexit

Nicola Sturgeon accuse Londres de ne pas prendre en compte les intérêts écossais dans la perspective de la sortie de l’UE et veut que ce référendum se tienne fin 2018 ou début 2019, soit avant la conclusion des négociations avec Bruxelles.

Si les Britanniques ont voté en juin dernier à 52 % en faveur d’un divorce avec l’UE lors du référendum, les Ecossais s’étaient prononcé à 62 % pour un maintien dans le giron européen.