Attentat à Londres: Au moins 4 morts et 29 blessés dont 3 lycéens français

TERRORISME Des tirs et une détonation entendus…

Manon Aublanc

— 

Panique devant le Parlement britannique.
Panique devant le Parlement britannique. — DANIEL LEAL-OLIVAS

Quatre personnes, dont l’assaillant, ont été tuées et au moins 29 autres ont été blesséesau cours d’un attentat, ce mercredi en début d’après-midi, devant le parlement britannique à Londres. « Quatre personnes sont décédées. Cela inclut un policier et un homme qui est considéré comme étant l’assaillant », a annoncé le chef de la police, Mark Rowley, dans une déclaration à la presse devant le siège de Scotland Yard

>> Suivez en direct les événements après l'attaque près du Parlement à Londres

Trois lycéens français blessés

Trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau, qui se trouvaient en voyage scolaire outre-Manche, figurent parmi les blessés de l’attaque, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Selon la préfecture du Finistère, deux des trois élèves blessés sont dans un état grave. « Il s’agit d’un groupe de 92 ou 93 élèves. Sur les trois blessés, deux sont dans un état grave », a déclaré à l’AFP Bernard Musset, le sous-préfet de Châteaulin de permanence, qui ne peut préciser si leur pronostic vital est engagé. Un avion va emmener dans la soirée les familles des jeunes blessés à Londres au départ de l’aéroport de Lorient, a-t-on également appris auprès du conseil régional de Bretagne.

>> A lire aussi : «La Grande-Bretagne vit sous une menace terroriste très élevée»

Attaque terroriste « jusqu’à preuve du contraire »

Scotland Yard a annoncé avoir été appelé à environ 14 h 40, heure locale, pour un « incident au pont de Westminster lié à des armes à feu ». La police a confirmé un peu plus tard qu’elle considérait que « jusqu’à preuve du contraire », il s’agissait d’une attaque « terroriste ».

Un porte-parole de Downing Street a indiqué que la Première ministre Theresa May allait « bien ».

Des témoignages qui citent un homme avec « un couteau »

Plusieurs témoins interrogés par les médias britanniques ont vu un homme franchir les grilles d’entrée du parlement en courant et en brandissant un couteau. D’autres témoins ont vu deux personnes étendues par terre devant le Parlement, en plein cœur de Londres.

>> A lire aussi : «Nous ne laisserons pas ces terroristes gagner», assure le parlementaire Steve McCabe

« Nous étions en train de prendre des photos de Big Ben lorsque tout le monde s’est mis à courir et que nous avons vu un homme d’une quarantaine d’années portant un couteau d’environ vingt centimètres. Ensuite on a entendu trois coups de feu. Nous avons traversé la rue et avons vu l’homme en sang par terre », a raconté Jayne Wilkinson à l’agence britannique Press Association. « J’ai clairement entendu des coups de feu. J’ai vu tomber quelqu’un habillé de noir. Je pense que c’était un policier », a déclaré un employé du Parlement à l’AFP.

Scotland Yard a annoncé début mars que les services de sécurité britanniques avaient « déjoué treize tentatives d’attentat terroriste depuis juin 2013 » au Royaume-Uni. Le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni est fixé depuis août 2014 à « grave », le quatrième sur une échelle de 5.