Attentat à Londres: Au moins 4 morts et 29 blessés, la piste du «terrorisme islamiste» privilégiée

TERRORISME Revivez le déroulé des événements après l'attaque au Parlement de Westminster....

Rédaction 20 Minutes

— 

Les environs du Parlement britannique restaient bouclés dans la soirée après l'attaque du 22 mars 2017.
Les environs du Parlement britannique restaient bouclés dans la soirée après l'attaque du 22 mars 2017. — Joel Ford / AFP

L’ESSENTIEL

  • L’attaque a fait au moins quatre morts, dont le policier et le suspect, et 29 blessés selon le dernier bilan communiqué jeudi matin par les autorités
  • Trois lycéens français font partie des blessés, leurs jours ne sont pas en danger
  • La police privilégie la piste « du terrorisme islamiste » mais n'a pas révélé l'identité du suspect

A LIRE AUSSI

Ce que l’on sait sur l’attaque

Trois lycéens français parmi les blessés

Ce live est maintenant terminé, la suite des événements pour ce jeudi à suivre ici.

6:20 La police aurait fait une descente dans une propriété de Birmingham

 

BBC Newsnight a rapporté plus tôt dans la nuit que la voiture utilisée dans l’attaque aurait été louée à une adresse de Birmingham. Cette information n’a pas été confirmée. Cependant, des policiers armés ont fait une descente dans une propriété de la ville. Le quartier Hagley road a été fermé pendant trois heures cette nuit.

 

5:50: Le quartier de Westminster toujours fermé au public

 

Quatorze heures après l'attaque, la zone de Westminster où se trouve le parlement britannique, son square, les avenues Northumberland, Millbank, Constitution Hill et le Mall sont toujours interdit d'accès. 

 

3h50 : Donald Trump a réagi à l’attaque londonienne sur Twitter

« J’ai parlé à la Première ministre britannique Theresa May pour lui présenter mes condoléances. Elle est forte et se porte très bien », a écrit le président américain sur Twitter.

 

3h00: La sécurité renforcée au Parlement d'Australie

Malcom Turnbull, le premier ministre australien, a annoncé un renforcement des forces de police au Parlement de Canberra, suite à l'attaque meurtrière de Londres. Sa conférence de presse et visionnable ici. 

2h50: Grosse polémique autour d'un tweet de Donald Trump Jr

On fait le point ici sur l'affaire, après une attaque à côté de la plaque du fils du président américaine contre le maire de Londres.

2h15: Le portrait de Keith Palmer, le policier tué

Tombé au champ d'honneur, et tout le monde lui rend hommage. A lire ici.

1h45: Ayrault va visiter les blessés à Londres jeudi

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, actuellement à Washington, ira visiter les blesses français jeudi à Londres.

 

1h20: Témoignage d'un londonien ce soir:

 

1h10: Notre journaliste sur les lieux

Il fait nuit, il pleut mais la solidatité continue, comme le constate notre journaliste sur place.

 

1h00: Les réactions des politiques français

 

0h40: La Tour Effel éteinte en hommage aux victimes

 

0h15: Plusieurs bâtiments aux couleurs britanniques dans le monde

 

0h00 : Le policier tué identifié

Keith Palmer avait 48 ans, il était marié et père de famille. Il était membre des forces de l'ordre depuis 15 ans.

 

23h40: La piste du «terrorisme islamiste» privilégiée

«Je ne vais pas faire de commentaires sur l'identité de l'assaillant (...) mais nous privilégions la piste du terrorisme islamiste», a ajouté le haut responsable de la police britannique. «Notre hypothèse de travail, c'est qu'il a été inspiré par le terrorisme international.»

23h30: 5 morts et 40 blessés

Le bilan s'alourdit. Un autre civil est décédé, indique Scotland Yard. Il y a donc au total 5 morts: trois civils, le policier et le suspect. Il y a également deux fois plus de blessés que lors du précédent bilan. Plusieurs sont dans un état grave, dont deux policiers.

22h31 Qui sont les victimes ?

Le profil des 20 personnes blessées lors de l’attaque sur le pont de Westminster commence à se préciser. Outre les trois lycéens français de Concarneau, le quotidien The Guardian révèle que trois policiers qui rentraient d’une cérémonie font partie des blessés. Quatre étudiants britanniques de la Edge Hill University (Lancashire) ont aussi été légèrement blessés. Un homme et une femme de nationalité roumaine figurent aussi parmi les victimes, selon Bucarest, ainsi que cinq touristes sud-coréens, d'après l'agence Yonhap. Une femme, qui a sauté dans la Tamise pour échapper au véhicule, a été repêchée grièvement blessée.

Parmi les quatre personnes tuées figurent un policier qui gardait l’entrée du Parlement et le terroriste présumé. Une des autres personnes tuées est une femme qui a été renversée par un bus. A 21h, aucune identité n’avait été révélée, précise The Guardian.

22h20 Les réactions de dirigeants du monde entier se multiplient

Les réactions de responsables politiques européens, et notamment français, se multiplient à la suite de l'attaque terroriste survenue à Londres. Retour en vidéo sur les principaux messages de solidarité adressés ce soir au peuple britannique.

 

22h00: Theresa May dénonce une attaque «dépravée», le niveau de la menace terroriste inchangé

La première ministre a fait une déclaration à la nation, ce soir. Elle a dénoncé une «attaque terroriste dépravée» et indiqué que le niveau de la menace terroriste restait inchangé à «sévère». Elle a également confirmé que les quatre victimes sont le policier poignardé, le suspect neutralisé par balles, et deux piétons sur le pont de Westminster, fauchés par le 4x4 du suspect.

21h45: Le parlement de Londres ce soir

 

21h40: Le pronostic vital des trois lycéens blessés n'est pas engagé

Le pronostic vital des trois élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau blessés lors de l'attaque n'est pas engagé, a déclaré mercredi à l'AFP Bernard Musset, sous-préfet de Châteaulin (Finistère): «Nous avons trois blessés dont deux graves, avec des fractures lourdes mais il n'y a pas de pronostic vital engagé».

21h30: Le récit d'un parlementaire sur l'attaque vécue depuis le Parlement en exclu sur 20 Minutes

20 Minutes a recueilli le témoignage de Steve McCabe, confiné pendant plusieurs heures dans le Parlement. Son message:  «Nous ne laisserons pas ces terroristes gagner»

 

21h20: Le fils de Donald Trump critique le maire de Londres sur Twitter

Moins de 3h00 après l'attaque à Londres, Donald Trump Jr a cru bon de critiquer le maire de Londres, en retweetant une citation partielle sur le fait que la menace terroriste faisait partie de la vie d'une grande ville, commentée de «Are you kidding me?».

 

21h15 : Hommage du sélectionneur de l’équipe d’Angleterre de football

Le sélectionneur anglais Gareth Southgate a rendu hommage aux victimes avant le coup d’envoi du match amical Allemagne-Angleterre à Dortmund. « Evidemment nos pensées vont aux familles de ceux qui ont perdu la vie ou ont été blessés », a déclaré Southgate dans une interview à la chaîne anglaise ITV. « Nous sommes conscients qu’une partie de notre identité nationale fait que nous devons continuer d’avancer dans des moments comme celui-ci », a-t-il ajouté.

21h05: La Tour Eiffel éteinte dès minuit en hommage aux victimes

La mairie de Paris vient de l'annoncer.

20h50: La chaîne Channel 4 «plus certaine» de l'identité du suspect

La chaîne commence à faire machine arrière, sans doute après le démenti de l'avocat d'Abu Izzadeen, qui affirme que son client est... en prison.

 

20h35 : Le message de soutien du maire de Londres

« Les Londonniens ne seront jamais intimidés par le terrorisme », déclare le maire de la capitale britannique, Sadiq Khan

 

20h30: Cafouillage des médias britanniques sur l'identité du suspect

Channel 4 a cité le nom du prêcheur radical Abu Izzadeen mais son avocat a indiqué à une productrice de la chaîne ABC que son client était en prison et ne pouvait pas être l'auteur de l'attaque

 

20h20 : La France envoie un avion « avec les familles des trois étudiants français blessés »

François Hollande a annoncé qu'« un avion de la flotte gouvernementale française partirait dès ce mercredi soir pour Londres avec les familles des trois étudiants (français) blessés », dans l’attentat qui a frappé la capitale anglaise, selon un communiqué de l’Elysée. Le chef de l’Etat s’est également entretenu en début de soirée avec la Première ministre britannique, Theresa May. Il « lui a adressé ses condoléances à la suite de l’attaque qui a endeuillé le Royaume-Uni aujourd’hui et lui a fait part de la solidarité de la France dans cette tragique épreuve », a précisé la présidence.

20h15: Theresa May «en pensées» avec les victimes et leurs familles

La Première ministre britannique Theresa May a adressé mercredi ses «pensées» aux victimes et leurs familles. «La Première ministre est tenue informée de la situation et va présider d'ici peu une réunion de crise», ajoute le communiqué de Downing Street.

20h15: Infographie des trois lieux de l'attaque:

 

20h10: Numéro d'urgence pour les familles françaises

00 44 207 07312 31

 

20h05: Les numéros de téléphone pour les familles des victimes

0800 056 0944 et 0207 158 0010

 

20h05: La Maison Blanche condamne l'attaque et offre tout son soutien

Donald Trump a téléphoné à Theresa May, a indiqué Sean Spicer.

 

20h00: Big Ben éclairé en rouge

En hommage aux victimes.

 

19h55: La récupération commence déjà

Avec le nationaliste Nigel Farrage, selon qui l'attaque n'est «malheureusement pas une surprise».

 

19h50: Ce que l'on sait sur l'attaque

La synthèse des événements est ici.

19h45: «Le peuple britannique uni»

C'est le message de la ministre de l'Intérieur, Amber Rudd.

 

19h40: Deux des lycéens français «dans un état grave»

Selon la préfecture du Finistère, deux des trois élèves blessés sont dans un état grave. «Il s'agit d'un groupe de 92 ou 93 élèves. Sur les trois blessés, deux sont dans un état grave», a déclaré à l'AFP Bernard Musset, le sous-préfet de Châteaulin de permanence, qui ne peut préciser si leur pronostic vital est engagé.

19h30: Le Parlement britannique reprendra ses activités demain

 

19h15: Les symbathisants de Daesh célèbrent l'attaque

Pour l'instant, il n'y a pas de revendication. SITE Group, qui surveillance les milieux djihadistes, voit de l'activité mais précise que les organes de propagande officiels de Daesh sont pour l'instant silencieux. Cela pourrait changer avec le décès du suspect, car l'organisation revendique rarement une attaque quand son auteur est encore vivant.

 

19h06: Trump a parlé avec Theresa May

Le président des Etast-Unis Donald Trump s'est entretenu mercredi par téléphone avec la Première ministre britannique Theresa May après l'attaque terroriste qui a fait au moins un mort et plusieurs blessés à Londres, selon la Maison Blanche.

«Le président vient de parler avec la Première ministre May», a indiqué Sean Spicer porte-parole de l'exécutif américain. «Nous condamnons l'attaque de Westminster que le Royaume-Uni considère comme un acte de terrorisme et nous saluons la réponse rapide de la police britannique», a-t-il ajouté, assurant Londres du plein soutien de Washington.

19h00: Au moins quatre personnes sont décédées dont un policier 

Selon un policier qui vient de s'exprimer devant les télévisions, quatre personnes sont mortes, dont l'assaillant. Un policier est également décédé.  Plus tôt, certains médias britanniques avaient annoncé la mort d'une des blessées. 

18h56: Les internautes partagent à nouveau le slogan «We are not afraid», «Nous n'avons pas peur»

 

18h53: Que sait-on sur les trois enfants français blessés? 

20 Minutes fait le point sur les informations pour le moment parcellaires concernant les trois élèves de Concarneau blessés dans l'attaque par ici. 

18h48: Retrouvez en vidéo le récit de l'attaque de Londres par plusieurs témoins

 

18h41: Angela Merkel exprime son soutien aux Britanniques

La chancellière allemande Angela Merkel a apporté mercredi son soutien aux «amis britanniques et à tous les habitants de Londres» après l'attaque dans la capitale britannique.

«Bien que l'arrière-plan de ces actes ne soit pas encore précis, je réaffirme que l'Allemagne et ses citoyens se tiennent fermement et résolument aux côtés des Britanniques dans la lutte contre toute forme de terrorisme», a déclaré Angela Merkel dans un communiqué.

18h35: Selon la BBC, un des policiers blessés est décédé

Selon la BBC, un des policiers blessés poignardé par l'assaillant devant Westminster, est décédé sur place. L'information aurait été donnée par le député qui a fait du bouche-à-bouche au policier. 

 

18h33: Résumé en vidéo de l'attaque de Londres

 

18h30: Selon Sky News, au moins trois policiers ont été blessés lors d'une confrontation avec l'assaillant

Selon Sky News, l'assaillant aurait blessé au moins trois policiers lorsqu'il a voulu entrer dans le Palais de Westminster. 

18h23: Le Ministère des Affaires étrangères confirme à «20 Minutes» qu'il y a trois enfants français blessés dans l'attaque de Londres

Le Ministère des Affaires étrangères confirme à 20 Minutes qu'il y a trois enfants français blessés dans l'attaque de Londres. Il s'agit de trois élèves du lycée Saint Joseph de Concerneau. La ministre de l'Education vient de public un tweet pour dire son soutien aux familles. 

 

18h18: Cazeneuve confirme que des élèves français sont blessés dans un tweet

Selon leTelegraph, on ne sait si les trois élèves sont encore en vie. 

 

18h14: Selon «The Telegraph», une femme aurait été poussée dans la Tamise par la voiture-bélier

Selon «The Telegraph», une femme aurait été poussée dans la Tamise par la voiture-bélier. L'autorité portuaire confirme qu'elle a été retouvée grièvement blessée. 

 

18h10: «Nous faisons tout pour savoir si des Français pourraient être concernés», assure Hollande

François Hollande vient d'assurer depuis Villepinte: «nous exprimons tout notre soutien au peuple britannique» après l'attaque à Londres. «Nous faisons tout pour savoir si des Français pourraient être concernés». 

«Le terrorisme nous concerne tous. La France, qui a été si frappée ces temps derniers, peut savoir ce que le peuple britannique a comme souffrance aujourd'hui», a ajouté François Hollande, soulignant que «c'est au niveau européen qu'il faut s'organiser» pour affronter la menace terroriste.

18h06: Une carte de Press Association retrace et montre les trois sites où se sont déroulées les attaques à Londres

 

18h04: Les secours se sont occupés d'au moins 10 personnes blessés sur le pont de Westminster

Dans un communiqué, les ambulances londonniennes déclarent avoir soigné au moins 10 personnes sur le pont Westminster.

 

17h59 : Le maire de Londres exprime son soutien aux familles

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a publié un communiqué sur Twitter : « mes pensées vont à ceux qui sont touchés dans leur famille. Je voudrais dire merci à la police et aux services de secours qui ont travaillé dur pour notre sécurité et ont montré un immense courage dans des conditions très difficiles.

 

17h53: Selon le Télégramme, des élèves français ont été blessés dans l'attaque de Londres

Selon le Télégramme, trois élèves français font partir des blessés dans l'attaque de Londres. «Ce trio d'élèves de seconde marchait lorsque la voiture les a percutés», explique le journal local. Les autres enfants seraient en sécurité dans leur auberge de jeunesse. 
De son côté, la BBC a interviewé des enfants français traumatisés par le drame. 

 

17h48: Selon la police, il y a eu plusieurs blessés dont des policiers

Le commandant Harrington vient de prendre la parole. Il a confirmé que la police estimait qu'il s'agissait bien d'une attaque terroriste, qui a fait plusieurs blessés, dont des policiers. 

Par ailleurs, la police propose un numéro (le 0800 789 123) pour que tous les témoins ou personnes qui ont des photos ou vidéos puissent envoyer leurs documents et communiquer leurs informations. 

 

17h38: Selon Sky News, une deuxième personne serait décédée de ses blessures

Selon Sky News, un deuxième blessé serait décédé de ses blessures. La police va faire une déclaration dans quelques minutes sur l'attaque de Londres. 

 

17h35: Facebook vient d'activer la fonctionnalité «Safety Check» à la suite de l'attaque de Londres

Facebook vient d'activer la fonctionnalité «Safety Check» à la suite de l'attaque de Westminster pour que les Londoniens puissent rapidement rassurer leurs proches.

17h30: L'assemblée du Pays de Galles suspend aussi sa session 

L'Assemblée du Pays de Galles a également suspendu aussi sa session, comme le Parlement écossais. 

 

17h23 : Certains députés live-tweetent l’évacuation du Parlement

Berry Sheerman a posté plusieurs photos expliquant que certains députés étaient encore confinés. Et d’autres commencent à quitter la pièce.

 

17h21: Selon plusieurs médias locaux, les démineurs sont sur place

La BBC et Sky News indiquent que l'équipe de déminage a été appelée. 

17h16: Les policiers fouillent pièce par pièce le Parlement

Les policiers, lourdement armés fouillent étage par étage le Parlement. 

 

17h11: Selon Sky News, une des blessées serait décédée 

Sur son site, Sky News annonce qu'une des blessées serait décédée. Un médecin de l'hôpital Saint Thomas aurait expliqué à la chaîne de télévision que d'autres personnes auraient des «blessures catastrophiques». Une information qui vient d'être confirmée par la BBC. Puis par l'AFP. 

 

17h09: La station de métro Westminster fermée au public

La station de métro de Westminster a été fermée, a annoncé un porte-parole de la régie Transport for London. Les bus sont également déviés pour permettre à la police de mener son enquête, précise The Télégraph

 

17h08: Scotland Yard a déjoué 13 tentatives d'attentat terroriste depuis juin 2013

Scotland Yard a annoncé début mars que les services de sécurité britanniques avaient «déjoué treize tentatives d'attentat terroriste depuis juin 2013» au Royaume-Uni.

Le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni est fixé depuis août 2014 à «grave», le quatrième sur une échelle de 5. A la suite des attentats de novembre 2015 en France, la police avait annoncé le déploiement de 600 policiers armés supplémentaires à Londres, portant leur nombre à 2.800.

17h05: Un témoin raconte à l'agence Press Association l'attaque

«Nous étions en train de prendre des photos de Big Ben lorsque tout le monde s'est mis à courir et que nous avons vu un homme d'une quarantaine d'année portant un couteau d'environ vingt centimètres. Ensuite on a entendu trois coups de feu. Nous avons traversé la rue et avons vu l'homme en sang par terre», a raconté Jayne Wilkinson à l'agence britannique Press Association.

17h03: Le parlement écossais a également suspendu sa séance

Le Parlement écossais a aussi interrompu sa session par respect pour les événements à Londres. Un responsable de la sécurité a précisé que la police écossaise passait en revue la sécurité à Holyrood, le quartier d'Edimbourg où se trouve le Parlement écossais.

 

17h01: Une photo montre l'intérieur de Westminster évacué

Le député conversateur George Freeman salue le courage des policiers qui organisent l'évacuation des députés après l'attaque du parlement.

 

16h56: Les secours sont arrivés en six minutes sur place

Le service des secours londoniens a été prévenu à 14h40 et est arrivé en six minutes sur place selon un communiqué. 

16h52: Trump tenu informé

Le président des Etats-Unis Donald Trump a indiqué mercredi avoir été tenu informé d'un incident devant le parlement de Westminster à Londres, où policier a été poignardé et un assaillant présumé abattu.

Nous étions «à l'instant informés des derniers développements à Londres», a déclaré Donald Trump aux journalistes au début d'une réunion à la Maison Blanche. 

16h51: Matthias Fekl a adressé un «message d'amitié et de solidarité»

Le nouveau ministre de l'Intérieur a adressé mercredi "un message d'amitié et de pleine solidarité au peuple britannique" qui est "aujourd'hui dans l'épreuve", après les tirs au Parlement à Londres.

"Un haut lieu de la démocratie a été attaqué. Nous sommes pleinement solidaires de la Grande-Bretagne, la France est évidemment prête à apporter son concours tant que de besoin", a ajouté Matthias Fekl en déplacement en Seine-et-Marne.

16h48 : Un véhicule suspect a été identifié à proximité du Parlement

La zone a été évacuée, annonce la BBC.

 

16h42 : Les deux incidents auraient été commis par le même homme

L’attaque à la voiture-bélier sur le pont de Westimster et l’attaque au couteau seraient liées, et auraient été commises par le même assaillant. Un homme « entre deux âges », d’après ce journaliste local.

 

16h35 : La police britannique évoque une attaque terroriste

Plus précisément, la police britannique explique dans un tweet qu'elle considère cet événement comme une attaque terroriste jusqu'à preuve du contraire. 

 

16h31 : «8 à 10 blessés» sur le pont de Westminster d'après des témoins. 

Sur le pont de Westminster, la voiture a foncé sur des promeneurs. Il y aurait 8 à 10 blessés d'après des témoins. La police a dégagé la foule sur le pont, indiquant que le lieu «n'était pas sûr».

 

16h30 : Un employé du Parlement a assisté à la scène depuis son bureau

«J’ai clairement entendu des coups de feu. J’ai vu tomber quelqu’un habillé de noir. Je pense que c’était un policier», a déclaré un employé du Parlement. La personne, qui n’a pas voulu donner son identité, a dit avoir vu la scène depuis son bureau.

16h28 : La Première ministre Theresa May « va bien », annonce 10 Downing Street

 

Le Premier ministre a été placée dans un véhicule à quelques pas du Parlement. Elle a été conduite par au moins 8 policiers armés en civil, certains avaient leurs armes à la main.

16h23 : Un hélicoptère vient de se poser dans les jardins du Parlement

Les secours sont en train d'intervenir, d'après ce journaliste britannique. 

Les secours tentent de soigner les blessés dans le New Palace Yard, au nord-ouest du palais de Westminster. 

 

16h20 : Un membre du Parlement raconte la scène sur Twitter

Il était à l'intérieur du parlement britannique quand il a entendu 4 coups de feu. La police est intervenue rapidement et a demandé aux membres du parlement de se mettre à terre. 

 

16h16 : Un député annonce la suspension de la session parlementaire en cours à Londres

 

16h10 : Un 4x4 a fauché 5 personnes sur le pont de Westminster

Le pont de Westminster se situe juste à côté du Parlement britannique. 

 

16h09 : Un policier poignardé et un assaillant abattu par la police

 

16h03 L'assaillant présumé aurait été abattu, selon le président de la Chambre des communes

Reuters rapporte que le suspect aurait été abattu par policiers armés,selon une déclaration du président de la Chambre des communes.

 

16h : La police de Londres sur place qualifie la situation «d'échange de tirs»

 

15h58 : Il y aurait au moins dix blessés

Selon un photographe de Reuters sur place, il y aurait au moins une dizaine de blessés sur le pont de Westminster, près du Parlement, dont la session a été suspendue.

 

15h55 Des coups de feu entendus devant le Parlement à Londres, rapporte la BBC