Réfugiés tués au large du Yémen: La Somalie demande une enquête saoudienne

MONDE Plus de quarante Somaliens, dont des femmes et des enfants, ont été tués vendredi dans l’attaque de l’embarcation où près de 150 réfugiés avaient pris place, au large de Hodeida, en mer Rouge…

20 Minutes avec AFP

— 

Abdusalam Omer, le ministre somalien des Affaires étrangères
Abdusalam Omer, le ministre somalien des Affaires étrangères — SIPANY/SIPA

La Somalie a demandé à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite opérant au Yémen d’ouvrir une enquête sur la mort de dizaines de réfugiés somaliens tués vendredi au large des côtes yéménites.

« Nous appelons nos partenaires au sein de la coalition conduite par l’Arabie saoudite à enquêter sur cette opération », affirme un communiqué du ministre somalien des Affaires étrangères Abdusalam Omer, publié samedi soir.

Quarante-deux réfugiés somaliens tués dans l’attaque d’une embarcation 

Plus de quarante Somaliens, dont des femmes et des enfants, ont été tués vendredi dans l’attaque de l’embarcation où près de 150 réfugiés avaient pris place, au large de Hodeida, en mer Rouge.

La Somalie fait partie de la coalition sous commandement saoudien qui intervient depuis mars 2 015 au Yémen pour lutter contre les rebelles chiites Houthis.

Vendredi, un porte-parole de la coalition, qui s’efforce d’assiéger Hodeida tenu par les Houthis, avait écarté toute responsabilité de la coalition dans l’attaque, condamnée par le Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR).

D'après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), les corps de 42 migrants somaliens ont été retrouvés et une trentaine de blessés ont été hospitalisés.

Plus de 255 000 réfugiés somaliens sont accueillis au Yémen, selon les chiffres de l'UNHCR.