Australie: Une blogueuse, rendue célèbre dans sa lutte contre un cancer, n’était pas malade

JUSTICE Belle Gibson a été reconnue coupable ce mercredi de «comportement trompeur et mensonger»…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: La balance de la justice.
Illustration: La balance de la justice. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

La blogueuse australienne Belle Gibson a été jugée coupable de « comportement trompeur et mensonger » par la justice de son pays ce mercredi après avoir fait croire qu’elle souffrait d’un cancer du cerveau dont elle avait guéri.

La jeune femme était devenue célèbre en racontant comment des thérapies naturelles lui avaient permis de vaincre la maladie. En 2013, la fausse malade avait publié un livre de recettes et lancé une application pour smartphone qui lui avaient valu un grand succès.

Des doutes dans l’entourage

L’ouvrage, The Whole Pantry (en français, Tout le garde-manger) proposait 80 recettes, dont la plupart à base de plantes, que l’auteur disait avoir utilisées dans le cadre du régime sans sucre raffiné et sans gluten qui l’avaient aidé à triompher du cancer.

Mais en 2015, Belle Gibson avait révélé à un magazine australien qu’elle n’avait jamais souffert d’un cancer et qu’elle avait inventé sa maladie. Les aveux faisaient suite aux doutes qui avaient commencé à grandir dans l’entourage de la jeune Australienne quand cette dernière n’avait pas, comme promis, reversé à une œuvre de charité 300.000 dollars australiens (environ 215.000 euros) provenant de ses bénéfices.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Une «Miss» fait croire qu'elle a un cancer et récolte des milliers de dollars

La blogueuse risque une amende

Pour la juge Debra Mortimer qui a reconnu Belle Gibson coupable, l’accusée « a délibérément joué sur le désir des Australiens de venir en aide aux moins chanceux ». La justice n’a pas encore statué sur la peine à laquelle sera condamnée la blogueuse.

Celle-ci risque, à titre personnel, une amende pouvant aller jusqu’à 220.000 dollars (156.000 euros). Et la société de la fausse miraculée pourrait, elle, devoir payer jusqu’à 1,1 million de dollars de pénalités.