Espagne: Le show d'une drag-queen déguisée en Vierge Marie censuré par la télé

ESPAGNE Drag Sethlas, en string et portant une couronne d’épines sur la tête, a également mimé la crucifixion...

C. Ape.
— 
Le carnaval de las Palmas de Gran Canarias, en Espagne, en 2013
Le carnaval de las Palmas de Gran Canarias, en Espagne, en 2013 — DESIREE MARTIN / AFP

Indignation et censure. La prestation d’une drag-queen déguisée en Madone, lors du vingtième carnaval de las Palmas de Gran Canarias, en Espagne, a choqué la frange radicale de l’Eglise catholique.

Comme le rapporte Arrêt sur images, RTVE, principale chaîne publique espagnole, diffusait en direct le gala drag-queen du carnaval de Las Palmas, dans les îles Canaries. Mais les images de cet événement ont été retirées dès le lendemain du site de la chaîne.

Une prestation « blasphématoire »

En cause, le show d'une drag-queen, Drag Sethlas, déguisée en Vierge Marie. L’évêque des îles Canaries a déclaré que le vainqueur de cette édition 2017 s’était rendu coupable de « blasphème » pour son interprétation de la Sainte Vierge au son de Like a prayer, de Madonna. Après cette prestation, la drag-queen, en string et portant une couronne d’épines sur la tête a également mimé la crucifixion.

L’association des avocats chrétiens a également dénoncé une prestation « blasphématoire ».