VIDEO. Bangladesh: Victimes d'attaques à l'acide, des femmes deviennent mannequins le temps d'un défilé de mode

MODE Une initiative qui a pour but de lutter contre les préjudices envers les victimes de ces agressions, qui restent confrontées à une ostracisation sociale et aux discriminations…

20 Minutes avec agence

— 

Une quinzaine de survivantes d'attaques à l'acide ont arpenté le podium à l'occasion d'un défilé de mode à Dacca, capitale du Bangladesh, en mars 2017.
Une quinzaine de survivantes d'attaques à l'acide ont arpenté le podium à l'occasion d'un défilé de mode à Dacca, capitale du Bangladesh, en mars 2017. — A.M. Ahad/AP/SIPA

Alors que 44 attaques à l’acide ont été enregistrées au Bangladesh l’an dernier, une quinzaine de survivantes ont arpenté ce mardi le podium lors d’un défilé de mode à Dacca, capitale du pays.

Objectif de cet événement, créé par l’organisation britannique ActionAid : lutter contre les préjudices envers les victimes de ces agressions, qui restent confrontées à une ostracisation sociale et aux discriminations en raison de leur difformité physique dans cette société conservatrice.

« Je me sens si bien d’être là. Je me sens plus puissante »

Le défilé a été ouvert par Shonali Khatun, une collégienne de 14 ans. Alors qu’elle n’était âgée que de 17 jours, un voisin a versé du vitriol sur son visage pendant son sommeil en raison d’un litige foncier avec ses parents.

« Je me sens si bien d’être là. Je me sens plus puissante », a déclaré à l’AFP l’adolescente, vêtue d’un ensemble conçu par Bibi Russell, mannequin bangladaise devenue couturière.

>> A lire aussi : Inde: Défigurée par une attaque à l'acide, elle devient mannequin

« C’est une chose qui me tient vraiment à cœur (…) Laissons-les avoir une vie dans ce monde », a de son côté réagi cette dernière, espérant que ce défilé apportera davantage de reconnaissance à ces femmes.