Royaume-Uni: Un zoo perd sa licence après la mort de 486 animaux en quatre ans

ANIMAUX Une enquête mandatée par le gouvernement britannique pointe de mauvais soins vétérinaires, un manque d’hygiène et des régimes alimentaires inadaptés…

20 minutes avec agences

— 

Le
Le — Danny Lawson/AP/SIPA

Le South Lakes Safari Zoo, un établissement situé à Dalton-in-Furness (Angleterre), s’est vu lundi refuser le renouvellement de sa licence d’exploitation. En cause : de multiples fautes et négligences qui ont contribué à la mort de 486 animaux entre janvier 2013 et septembre 2016 et au décès d’une employée en 2013.

Un rapport des enquêteurs du gouvernement britannique faisant état de ce bilan vient d’être rendu public. L’an dernier, le zoo comptait 1.600 pensionnaires.

Des « conditions franchement choquantes »

« Les conditions dans lesquelles ces animaux sont tenus en captivité sont franchement choquantes et ont directement conduit à la mort de nombre d’entre eux », affirme le rapport, qui pointe de mauvais soins vétérinaires, un manque d’hygiène et des régimes alimentaires inadaptés.

Le rapport évoque un kangourou roux mort d’un traumatisme crânien, six lionceaux euthanasiés faute de place, une tortue à éperons d’Afrique électrocutée par sa clôture ou encore une tortue léopard morte de froid. Interrogés par les inspecteurs, des gardiens auraient raconté avoir reçu pour instruction de se débarrasser en secret des cadavres.

>> A lire aussi : Lyon: Baptisez le bébé gibbon, nouvelle star du zoo de la Tête d’Or

L’établissement déjà condamné l’an dernier

L’enquête a aussi révélé les manquements du propriétaire, David Gill, concernant la sécurité du personnel. Un tigre de Sumatra avait provoqué la mort d’une employée en 2013. Les enquêteurs recommandent que le propriétaire soit poursuivi devant la justice.

L’établissement avait été déjà condamné l’an dernier à verser 255.000 livres (soit 299.500 euros) d’amende. David Gill dispose de 28 jours pour faire appel du refus du renouvellement de la licence. Une pétition en ligne pour la fermeture du zoo avait déjà recueilli 11.824 signatures ce mardi.

>> A lire aussi : Mais comment sont choisis les prénoms des animaux au zoo ?