11 septembre, 11 mars, 11 décembre... Pourquoi tous les terroristes attaquent-ils le 11?

SLATE Chaque semaine, retrouve notre sélection des articles du magazine en ligne américain...

Par Michelle Tsai

— 

Les deux attentats à la voiture piégée perpétrés mardi à Alger ont fait 37 morts, selon un niveau bilan officiel diffusé vendredi par le ministère algérien de l'Intérieur.
Les deux attentats à la voiture piégée perpétrés mardi à Alger ont fait 37 morts, selon un niveau bilan officiel diffusé vendredi par le ministère algérien de l'Intérieur. — Fayez Nureldine AFP
La semaine passée, la branche nord-africaine d’al-Qaida a revendiqué les attentats à la voiture piégée du 11 décembre contre des bureaux des Nations-Unies à Alger. Al-Qaida a perpétré d’autres attaques terroristes le 11: le 11 septembre 2001 aux Etats-Unis et le 11 mars 2003 à Madrid, en Espagne. Le 11e jour du mois a-t-il une signification spéciale pour les djihadistes?

C’est probablement juste pour commémorer les attentats du 11 septembre. Le chiffre 11 n’a aucune signification dans l’islam. Et même s’il en avait une, cela n’expliquerait pas pourquoi les attaques ont lieu à cette date, puisque que la répétition des attaques le 11 n’existe que dans le calendrier grégorien. Le calendrier musulman, basé sur les cycles de la lune, comporte aussi 12 mois mais a environ 11 jours de moins par an que le calendrier solaire. Nos dates ne correspondent donc pas du tout aux dates lunaires.

Dans le calendrier lunaire, les attaques contre les tours jumelles ont eu lieu le 22e jour du 6e mois, Rabi’ al-thani, en l’an 1422. Les attentats de Madrid sont survenus le 19e jour du premier mois de l’année 1425. Quant aux dernières bombes d’Alger, elles ont explosé le 12e jour du premier mois de 1428. Pourquoi à ce moment-là ? Le groupe qui a revendiqué ces attaques-suicides en Algérie a donné deux explications: il s’agissait de commémorer la mort d’un membre-clé de l’organisation, qui avait été tué, et de célébrer par avance la fête musulmane du Sacrifice. Rien à voir avec le 11.

D’autres chiffres ont quand même une signification particulière dans l’islam. Le chiffre 5 représente par exemple le prophète Mahomet avec sa fille Fatima, Ali, le mari de celle-ci et leurs deux enfants. Les musulmans chiites sont toutefois davantage influencés par la numérologie que les fondamentalistes sunnites qui composent al-Qaida.

Les experts pensent que les attentats sont parfois planifiés pour coïncider avec des anniversaires d’événements (souvent dans un passé proche) qui comptent pour l’organisation terroriste. Cela confère une dimension politique à l’événement en question et permet de fédérer les sympathisants autour de l’attentat. Un groupe peut par exemple programmer une attaque pour l’anniversaire de l’assassinat d’un leader bien-aimé.

Mais en général, les terroristes ont peu intérêt à prévoir un gros coup pour le 11, ou pour n’importe quel jour en particulier d’ailleurs. Lorsque l’on prépare une attaque, se fixer une date précise prive le plan de flexibilité et rend aussi potentiellement les coupables plus faciles à attraper.


Posté lundi 17 décembre