Allemagne: Arrestation d'un islamiste radical soupçonné de préparer un attentat

ALLEMAGNE Des produits chimiques destinés à la fabrication d’engins explosifs ont été saisis chez le suspect...

20 Minutes avec AFP
— 
Un policier allemand à Wurtzbourg, le 19 juillet 2016, au lendemain d'une attaque terroriste perpétrée dans un train
Un policier allemand à Wurtzbourg, le 19 juillet 2016, au lendemain d'une attaque terroriste perpétrée dans un train — Michael Probst/AP/SIPA

Il aurait eu pour projet de s’en prendre à des policiers ou des militaires. Un Allemand de 26 ans, accusé de préparer un attentat islamiste a été arrêté dans le nord du pays, a annoncé ce jeudi la justice locale. Le jeune homme, qui « appartient à la scène salafiste (…) a reconnu lors de son interrogatoire avoir projeté d’attirer dans un piège des fonctionnaires de police ou des soldats et de les tuer avec des explosifs de sa fabrication », a souligné le parquet de la ville de Celle, en Basse-Saxe.

Selon le parquet, des produits chimiques destinés à la fabrication d’engins explosifs ont été saisis chez le suspect lors d’une perquisition à son domicile de Northeim, en Basse-Saxe.

« Un acte grave menaçant la sécurité de l’Etat »

L’homme, dont le nom n’a pas été communiqué, a été placé en détention provisoire mercredi et fait l’objet de poursuites pour « préparation d’un acte grave menaçant la sécurité de l’Etat ».

La mouvance djihadiste a connu ces deux dernières années un essor croissant en Allemagne. Le renseignement intérieur estime à environ 10.000 le nombre d’islamistes radicaux dans le pays dont 1.600 soupçonnés de liens avec le « terrorisme ».

>> A lire aussi : L’arme retrouvée en Italie sur Anis Amri est celle qui a servi à l’attaque en Allemagne

L’Allemagne a été visée en 2016 par plusieurs attentats revendiqués par l’organisation djihadiste de l’Etat islamique (EI), dont l’attaque au camion-bélier du marché Noël de Berlin en décembre qui a fait 12 morts.

L’EI a aussi revendiqué un meurtre à Hambourg, un attentat à la bombe (15 blessés) et une attaque à la hache (5 blessés).