VIDEO. Etats-Unis: Deux musulmans récoltent des fonds pour un cimetière juif vandalisé, leur campagne cartonne

ETATS-UNIS La campagne, soutenue par J.K. Rowling, connaît un succès fulgurant...

M.C. avec AFP

— 

La campagne a déjà récolté plus de 100.000 dollars.
La campagne a déjà récolté plus de 100.000 dollars. — Launchgood.com

« Il n’y a pas de place pour ce type de haine, de profanation et de violence en Amérique », écrivent Linda Sarsour et Tarek El-Messidi. Ces deux musulmans américains ont lancé une campagne en ligne pour aider un cimetière juif vandalisé et « envoyer un message d’unité des communautés juive et musulmane », qui a reçu le soutien inattendu de J.K. Rowling.

Au cours du week-end, environ 180 tombes du cimetière juif de Saint Louis (Missouri) ont été vandalisées, et la police, qui a indiqué mercredi poursuivre son enquête, n’a identifié pour l’heure aucun suspect. Les autorités ont souligné n’avoir aucune indication sur un éventuel acte antisémite, mais cette profanation est intervenue alors que plusieurs centres juifs à travers les Etats-Unis ont été la cible de fausses alertes à la bombe ces derniers jours.

Déjà 100.000 dollars récoltés, cinq fois l’objectif initial

« Nous prions pour que cette initiative ramène un sens de sécurité et de paix à la communauté juive américaine qui a sans aucun doute été secouée par cet événement », écrivent les deux auteurs sur la page internet de la campagne. Par la magie de l’internet et celle de J.K. Rowling, l’auteure de la série des Harry Potter, qui a retweeté l’initiative à ses 10 millions d’abonnés, celle-ci a décollé en quelques heures et récolté plus de 100.000 dollars, soit plus de cinq fois l’objectif initial qui était de 20.000 dollars.

Linda Sarsour et Tarek El-Messidi prévoient de poursuivre leur campagne jusqu’au 20 mars. Ils enverront alors l’argent récolté au cimetière vandalisé et les fonds supplémentaires iront à d’autres associations juives. Le cimetière a déjà reçu de nombreuses marques de soutien, le gouverneur du Missouri Eric Greitens annonçant par exemple qu’il allait mener un groupe de volontaires pour nettoyer les lieux mercredi.

Une douzaine de centres juifs à travers les Etats-Unis ont reçu des alertes à la bombe nécessitant leur évacuation lundi. Ces menaces téléphoniques proférées à l’encontre de onze sites différents portent à 69 le nombre total des incidents de ce genre survenus depuis le début de l’année dans 27 Etats américains et une province canadienne, selon le Jewish Community Center Association of North America.