Gambie: Tous les détenus sans jugement libérés par le président Adama Barrow

POLITIQUE Adama Barrow a également annoncé la mise sur pied d’une « commission d’enquête sur les disparitions » sous le régime de de l’ex-président Yahya Jammeh…

20 Minutes avec agences

— 

Le nouveau président de la Gambie, Adama Barrow, s'exprime à la tribune pendant sa cérémonie d'investiture le 18 février 2017.
Le nouveau président de la Gambie, Adama Barrow, s'exprime à la tribune pendant sa cérémonie d'investiture le 18 février 2017. — Kuku Marong/AP/SIPA

Le nouveau président gambien, Adama Barrow, a annoncé ce samedi la libération de tous les détenus sans jugement dans le pays. « Des instructions ont déjà été données pour que tous ceux qui sont détenus sans jugement soient libérés », a déclaré Adama Barrow au cours de la fête de son investiture, au stade de l’Indépendance à Bakau, près de la capitale Banjul.

Une commission d’enquête sur les disparitions

Adama Barrow a également annoncé la mise sur pied d’une « commission d’enquête sur les disparitions » sous le régime de l’ex-président Yahya Jammeh, qui a dirigé pendant vingt-deux ans la Gambie sans partage et est accusé de nombreuses violations de droits de l’homme.

« Le ministre de la Justice va recevoir des informations au sujet de tous ceux qui ont disparu sans laisser de traces. Une commission chargée des droits de l’homme sera installée sans délai pour compléter les initiatives du ministre de la Justice », a indiqué le nouveau président, en présence de milliers de personnes

>> A lire aussi : Crise politique en Gambie. Des troupes ouest-africaines se préparent à intervenir

Le président du Sénégal, invité d’honneur

La cérémonie s’est tenue le jour de l’anniversaire de l’indépendance de cette ex-colonie britannique, un mois après la prestation de serment d’Adama Barrow, le 19 janvier, à l’ambassade de Gambie au Sénégal voisin. Il y était accueilli pour sa sécurité, à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

De nombreux chefs d’Etat ont assisté aux festivités, comme le président du Sénégal Macky Sall, invité d’honneur. Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia et de la Cédéao, mais aussi les présidents de la Mauritanie, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Ghana étaient présents.